Oran - Revue de Presse


Une affaire de vol d'explosifs renvoyée au parquet



Le tribunalcriminel d'Oran a renvoyé, hier, une affaire de vol et de détentiond'explosifs, vers le parquet général. Selon le tribunal, il s'agit d'uneaffaire entrant dans le cadre des actes terroristes. Le tribunal a invoquél'extinction de l'action publique. Le dossier sera ainsi transféré vers leparquet général qui, à son tour, le soumettra à l'examen de la Chambred'accusation.Cette affaireremonte au 19 mai 2004, lorsque des éléments de la gendarmerie nationale, lorsd'un contrôle de routine effectué sur une voiture de marque Peugeot 205, ontdécouvert 5 kg d'explosifsdans un sachet en plastique dissimulé sous un siège de la voiture. Les élémentsde la gendarmerie ont arrêté les nommés B.M et M.R qui se trouvaient à bord dela voiture. Ces derniers ont été condamnés auparavant à 20 ans de prison ferme.Après un pourvoi en cassation introduit par les deux accusés, ils ont denouveau comparu, hier, devant le tribunal. Interrogé, M.R a déclaré qu'il a étécontacté par le nommé B.M qui lui a demandé de l'accompagner à Benfreha pourchercher de la marchandise qu'il allait vendre pour soigner sa mère malade.«Une fois arrivé à la carrière de Fleurus, B.M s'est absenté durant unedemi-heure et a ramené un sachet noir qu'il a caché sous son siège. Je nesavais pas qu'il s'agissait d'explosifs», a déclaré M.R. De son côté, B.M adéclaré qu'il allait vendre la marchandise en question à des pêcheurs dans lalocalité de Bouzedjar. Le procureur de la République a requis la peine de mortà l'encontre des deux accusés. L'affaire a été renvoyée vers le parquet généralet les accusés ont été gardés en détention préventive.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)