Saida - Autres sites touristiques


Un potentiel touristique important à Saida



La wilaya de Saida qui jouit d'une position stratégique au niveau de la région des Hauts plateaux, dispose d'un potentiel touristique non des moindres susceptible de lui conférer une place de choix en matière de tourisme.

Avec ses sites, ses sources thermales, son écosystème steppique caractérisé par la diversité de ses richesses faunistiques et floristiques, outre son patrimoine artisanal et archéologique, la wilaya dispose de tous les atouts lui permettant de devenir un pole touristique incontestable.

Sur le plan archéologique et paléontologique, les différentes stations d'art pariétal et les grottes réparties à travers les localités de Ain Lahdjar, Ain El Manaa, Tifrit et autres, témoignent de la sédentarisation des hommes depuis l'ère préhistorique dans cette contrée.

La région recèle des vestiges historiques datant de l'occupation romaine à l'instar des monuments "Limas Sibtim Siver" situés au Douar Beniane Tifrit dans la commune de Ain Soltane, des remparts "Loko" à Maata dans la commune de Youb et d'autres sites éparpillés à travers la commune de Ouled Brahim.

En matière de structures d'accueil, le secteur du tourisme compte six hôtels totalisant une capacité d'hébergement de 558 lits ou travaillent 102 personnes.

A cela s'ajoutent trois complexes thermaux, ceux de Hammam Rabi, Hammam Sidi Aissa et Hammam Ain Skhouna, réputés pour les vertus thérapeutiques de leurs eaux. Trois agences de voyage activent également dans cette région.

La wilaya mise aussi sur ses quatre zones d'expansion touristique s'étendant sur 966 hectares, dont 880 ha aménageables, notamment, celle de la zone de Hammam Rabi située dans la commune de Ouled Khaled et celle de l'ancienne Saida ou la ville d'El Okbane et celle d'El Mardiya (commune de Dhoui Thabet), enfin, celle de Tifrit (commune de Ain Soltane).

Les efforts entrepris en matière de promotion touristique ont ciblé de prime abord, les zones de Ain Skhouna (200 ha) et de Sidi Aissa (150 ha). Ces dernières qui feront l'objet d'une étude de valorisation, sont réputées par leurs sources thermales et sites naturels d'une grande beauté.

Selon la direction du tourisme, une commission de wilaya chargée du développement de l'activité touristique s'attellera, une fois installée, à l'étude des propositions avancées pour la relance du secteur.

En matière de réalisation, le secteur du tourisme enregistre le lancement de cinq projets d'hôtels d'une capacité d'accueil de 300 lits et d'une auberge.

Ces projets d'initiative privée, connaissent un avancement notable de leurs travaux.

A l'heure actuelle, la direction du tourisme s'emploie à faciliter l'accès, par les investisseurs potentiels, aux crédits bancaires conformément à une convention signée entre le ministère du Tourisme et la direction générale de la banque du crédit populaire d'Algérie (CPA).

Par ailleurs, une étude relative à la promotion de la zone de Ain Skhouna portant sur la réalisation de trois hôtels et d'un centre hospitalier utilisant le traitement thermal, vient d'être approuvée.

En parallèle, le complexe thermal de Hammam Rabi a fait l'objet de travaux de restauration et d'extension.

Tous ces atouts et ce potentiel militent en faveur d'un développement prometteur du secteur du tourisme dans cette région des Hauts plateaux. 





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 4888
Posté par : l'etranger de passage
Profession : docteur en sociologie
Ville : alger
Date : 09/02/2010
Message : je rejoins l'avis de l'etudiant qui dit merdique .je dirais que votre wilaya est peuplé de gens incultes . laville des eaux est devenue la ville aux milles lettres anonymes .je vous aurai classé a la 49eme wilaya bien qu'il n'existe que 48 . population de ''makach mouchkil'' ,



Numéro commentaire : 2285
Posté par : abraham
Profession : etudiant
Ville : saida
Date : 02/12/2008
Message : voilà je vt dire que la situation est merdique a saida alors je voit pas ou est l'intéret de présenter une willawa comme la notre et on parle de tourisme mais quelle bordelle.pour moi la révolution est prèsque arrivée