Algérie - Saisons, vacances


Un million d’Algériens en Tunisie cet été



La Tunisie est en passe de devenir la destination de prédilection des touristes algériens, surclassant ainsi les traditionnels circuits touristiques vers l’Europe, et à un degré moindre vers le voisin marocain. L’offre attractive, les prestations de services et les traditions touristiques de la Tunisie, sont autant d’atouts qui attirent chaque année des milliers d’Algériens en quête d’espaces de farniente et de villégiature à des prix «abordables». Selon des responsables du tourisme tunisiens, la Tunisie a accueilli cet été plus d’un million de touristes algériens, un nombre record de visiteurs dont les dépenses devraient injecter quelque 200 millions d’euros dans l’économie de nos voisins. Les Algériens qui choisissent généralement les stations balnéaires du Nord et de l’Est de ce pays ont été plus nombreux que les touristes libyens, qui ont de tout temps constitué le plus important contingent de touristes en Tunisie.

Les mêmes responsables indiquent que cet engouement des touristes algériens pour la Tunisie n’est pas fortuit. L’arrivée massive des Algériens, généralement pour des séjours d’une dizaine de jours, s’explique, selon les mêmes sources, par l’absence de visa d’entrée, la langue et le coût de la vie en Tunisie. La possibilité de voyager par route et de rejoindre facilement la Tunisie via les frontières terrestres, constitue aussi un attrait pour les touristes algériens. Presque les mêmes atouts faisaient, il y a une douzaine d’années, du Maroc la destination privilégiée des Algériens.

Les responsables du tourisme tunisiens signalent que les villes côtières comme Tabarka au Nord et Nabeul, Sousse ou Hammamet à l’Est sont aussi devenues des destinations traditionnelles de voyages de noces pour les jeunes couples. Dès le mois de juillet, les agences de voyages touristiques, en rude concurrence, proposaient des offres intéressantes aux touristes algériens, pour diverses destinations. La Tunisie figurant bien sûr en tête d’affiche. La majeure partie des agences proposent à leur clientèle des séjours allant de 4 à 15 jours, généralement dans les villes côtières en Turquie, en Tunisie, au Maroc, en Egypte, etc. Les agences de voyages privilégient souvent les pays n’exigeant pas de visa ou ceux facilitant les procédures de son obtention.

Selon des responsables d’agences de tourisme, la destination prisée, sans conteste, pour la majorité des touristes algériens reste la Tunisie, précisant que les plages et complexes tunisiens connaissent une grande affluence. Plusieurs agences touristiques proposent cette destination où des séjours en bord de mer sont proposés à des prix raisonnables. Les mêmes sources indiquent que certaines agences touristiques ont même proposé, jusqu’à la fin juin, des voyages par route en Tunisie, avec hébergement de huit jours et sept nuits en hôtel 3 étoiles, outre une escale de deux jours à El-Kala, à partir de 24.000 DA. Des prix qui sont revus quelque peu à la hausse durant les mois de juillet et août mais qui restent néanmoins abordables.

Ces trois dernières années, le nombre de touristes algériens qui ont opté pour la Tunisie est en nette progression, passant de 811.000 touristes en 2003 à 914.000 en 2004 et 930.000 touristes en 2005. Par rapport à l’année écoulée, la hausse est estimée à 7%. La fréquentation massive des sites touristiques et villes tunisiennes devraient rapporter quelque 200 millions d’euros à l’économie tunisienne.

Outre les hôtels et locations, les principales dépenses des vacanciers concernent l’alimentation, les loisirs, les souvenirs et produits de l’artisanat, ainsi que des biens de consommation comme des vêtements et l’électroménager. Pour les touristes qui optent pour la destination Maroc, les agences de voyages ne proposent que des voyages par avion à des prix allant jusqu’à 120.000 DA pour des séjours de 7 à 15 jours pour deux personnes dans des hôtels luxueux.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)