Algérie - Revue de Presse


Un dur apprentissage



Le citoyen s?était habitué depuis belle lurette aux « délices » du travail bâclé. Tant d?immeubles construits sans soin, ni application, de routes mal faites, de trottoirs déglingués, d?ouvrages pitoyablement expédiés. Il y a de quoi rédiger un tome sur le sujet. Le calice est bu jusqu?à la lie. La coupe, jamais assez pleine. Les espoirs sont souvent déçus, contrariés. Coup fourré par ci, malhonnêteté par là, paresse et incohérence. Le tout, enrobé d?un rare mépris. Pour certains, c?est devenu un sacerdoce, un magistère. Sans compter les ristournes grappillées au passage. On fait ce qu?on peut. Cette mentalité venimeuse a fait de vieux os, des heureux et d?infortunées victimes. C?est l?éternel registre des pertes et profits. Dès lors, que les pouvoirs publics se décident à lancer un défi en termes de rupture avec les vieilles ficelles du passé, faire « table rase », on est quelque peu étonné de les voir comme froissés par les critiques. Ils froncent les sourcils, cachent mal une certaine frilosité. L?ego est titillé. Le narcissisme, piqué quand des voix se font entendre qui jugent que les engagements ne sont pas entièrement honorés. A peine, si la force publique ne décrète ces observations farfelues, frivoles et frappées du sceau de la médisance et du dénigrement. Les lacunes, les insuffisances et les défauts donnent l?impression d?être acceptés du bout des lèvres. De nouveaux locataires, à titre d?exemple, sont confrontés à des problèmes. C?est presque un détail véniel et sans effet, rétorque-t-on avec placidité. Pourtant des garanties ont été faites. Il faut dire que l?école de la rigueur n?est pas affaire de paroles généreuses. C?est un dur apprentissage, une initiation persévérante. On n?est jamais à l?abri des embûches et des difficultés. Il n?y a rien de sorcier. Le citoyen est enclin à faire preuve de compréhension pour peu que les intentions soient sincères. N?empêche, qu?il découvre à l?occasion, des esprits trop humains pour prétendre réussir le « grand bond en avant » sans anicroche, ni pépin. Il y a toujours une part d?humilité à avoir, surtout lorsque l?on se lance dans un territoire pas trop familier et pour cause.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)