Un départ dynamique à Blida



La formation professionnelle a démarré dans la wilaya de Blida à partir d’El Affroun, où le wali a tenu à donner le coup d’envoi. 450 apprenants, 22 matières enseignées dans un centre qui a réorienté, mieux, actualisé le secteur de la formation en fonction des besoins locaux.

Le centre, créé en 1947 pour les causes de la reconstruction de tout ce qui avait disparu en France par les effets de la Seconde Guerre mondiale, a acquis une expérience et une renommée indéniables. L’investissement pour la rentrée 2006-2007 bénéficie d’une enveloppe de 55 milliards de centimes, selon M. Touil, directeur de la formation professionnelle de la wilaya de Blida, et un nouveau centre de formation fonctionne à Beni Tamou. 1000 places pédagogiques et 140 lits sont comptabilisés pour cette rentrée à travers les 4 instituts, les 10 centres de formation ainsi que les 4 annexes. « Nous veillons à l’aspect de l’adaptation de la carte pédagogique par rapport aux besoins du marché local que nous avons identifiés », dira M. Touil. Il faut souligner que plusieurs séances de travail avec les différents secteurs d’activité professionnelle avaient été tenues avant d’arriver à ces profils, dont la nomenclature verra le début d’exécution en évitant le maximum de déperdition scolaire. La formation en direction de la gent féminine n’est pas oubliée et l’attestation de réussite délivrée à la fin pour toutes les formations spécifiques de tenue du foyer conjugal ouvre droit à des microcrédits. Ainsi, 91 sections à travers toute la wilaya présentent une offre de 2500 places pédagogiques et les inscriptions demeurent ouvertes jusqu’à la fin de ce mois de septembre où 17800 jeunes seront officiellement en formation. Indication de taille avec le coût de formation estimé à un million de dinars par apprenant et par an. Le wali s’est adressé directement au directeur du centre d’El Affroun pour lui annoncer qu’une convention existera entre la wilaya et le centre pour tous les travaux de plomberie, de peinture, de maintenance électrique, de fourniture de mobilier et ordonnera au président de l’APC d’El Affroun, arrivé en retard, d’établir une convention avec le centre pour la fourniture du mobilier scolaire à toutes les écoles d’El Affroun. Une manne financière et un stimulant de taille et l’idée ne demande qu’à être élargie pour tous les centres avec toutes les structures étatiques. Un personnel qualifié dans le secteur du bâtiment permettra de redorer le blason de ce dernier dans le cadre de la réalisation de tous les programmes de logements.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)