Oran - Hopitaux et Cliniques


Tuberculose : Vers la création de 5 unités de dépistage

En plus des cinq UCTMR (Unité de Contrôle des Maladies Respiratoires et Tuberculose) existantes au niveau de Gdyel, Aïn El-Turck, polycliniques Emir Khaled, Jean-Kraft et Es-Sénia, cinq autres vont être créées incessamment.

C’est ce que nous avons appris auprès d’un responsable de la prévention au niveau de la direction de la Santé et de la population. Ces cinq nouvelles UCTMR sont prévues à Arzew, aux secteurs sanitaires d’Es-Sénia et celui d’Oran Ouest. Ces unités assurent des consultations de généralistes et de spécialistes, des radios et des bilans, du fait qu’elles disposent d’un laboratoire. Une fois le dépistage effectué et que les résultats sont confirmés, pour une atteinte d’une tuberculose pulmonaire, le malade pourra se faire traiter dans ces unités, les médicaments lui seront remis gratuitement.
Diagnostic précoce
Mieux encore, même le dépistage de l’entourage est assuré par le personnel de ces unités. Notre interlocuteur précise que toute personne ayant une toux persistante, une asthénie, une anorexie et un amaigrissement, devra s’inquiéter et se diriger vers l’unité de dépistage la plus proche pour des examens, afin d’éviter les complications de la maladie et les contaminations. Il est sans doute utile de souligner que d’après les statistiques établies au niveau de la DDS, arrêtées au 3ème trimestre 2006, on note 448 nouveaux cas de tuberculose pulmonaire, dont la tranche d’âge la plus touchée se situe entre 25 et 34 ans. Partant de là, et en vue d’identifier les problèmes liés à cette pathologie et de discuter sur la formation du personnel médical et paramédical, un comité de wilaya de lutte anti-tuberculose a été installé le 17 décembre 2006. Un comité constitué du directeur de la Santé, du responsable de la prévention de la DDS, des médecins chefs de EMEP, de trois pneumo- phtisiologues, d’un pédiatre, d’un médecin microbiologiste et d’un membre de la PCH (pharmacie des hôpitaux). Ils se réunissent régulièrement.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)