Alger - Revue de Presse


Travaux publics

La touche esthétique de Amar Ghoul Le volet architectural et esthétique des ouvrages d?art n?est pas un luxe, il est primordial. » C?est par ces mots que le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a ouvert hier, à Alger, les travaux d?une journée d?étude qui a pour principal objectif la sensibilisation des différents intervenants du secteur sur l?esthétique des ouvrages d?art et l?aménagement paysager dans le secteur public. « L?Algérie a besoin d?une mise à niveau à tous les niveaux », a encore dit Ghoul, cela pour signifier que la prise en charge de cet aspect de la conception des ouvrages d?art est aussi une nécessité. Le ministre, en s?adressant aux différents intervenants du secteur, notamment les bureaux d?études (BET), les architectes et les chefs d?entreprises du BTP, les a exhortés à « ouvrir un espace dans ce cadre ». Pour ce faire, le ministère des Travaux publics est en passe d?installer une cellule qui chapeautera ce volet esthétique et architectural des ouvrages d?art, révèle également M. Ghoul. Cette cellule, a encore précisé le ministre, aura pour tâche d?élaborer un guide en ce sens et d?intégrer ce volet dans les prochains projets qu?aura à initier son département. Aux BET auxquels il s?adressait essentiellement, Amar Ghoul les a exhortés à ouvrir une réflexion sur la manière dont on pourrait arriver à économiser sur le surdimensionnement des projets. « J?engage une voie de réflexion en ce sens », a-t-il dit. S?agissant des projets de travaux publics (TP), qui devraient désormais tenir compte de l?aspect esthétique et architectural, Ghoul a mis l?accent sur la fonctionnalité de ces projets. « Il faut que ces projets soient fonctionnels », a-t-il dit. Précisant : « Il faut faire en sorte que tout projet urbain soit un projet serviable. » De même que les projets doivent être expressifs par la mise en valeur du volet historique et culturel de la place où ils sont érigés, selon Ghoul. Les volets durabilité et intégrabilité (avec les sites de leur implantation) des projets sont également des points qu?il faudrait prendre au sérieux, aux yeux du ministre. « Quand je mets l?accent sur ces aspects, je sous-entends que tous les projets doivent être en harmonie avec le site et les usagers », dira Ghoul. Autre point qui devrait être intégré dans l?esthétique des ouvrages d?art, la conception des panneaux de signalisation qui devront être fabriqués avec une touche esthétique, selon Ghoul. Aussi, de nouvelles techniques, toujours selon Ghoul, doivent être mises en place dans la remise en état des voiries. De même que la gestion des déchets des chantiers doit être revue. A cet effet, Ghoul a obligé les entreprises à recourir au nettoyage de leur chantier une fois les travaux terminés. Bien sûr, selon le ministre, tous ces concepts ne pourront être pris en charge dans le cadre d?une vision durable sans qu?il soit tenu compte du volet formation. Il convient de noter que plusieurs interventions sur des thèmes importants comme celui « Des principes directeurs pour la prise en compte des aspects esthétiques dans les TP » étaient programmées hier dans le cadre de l?intégration de cet aspect dans les ouvrages d?art. Des recommandations étaient prévues à la clôture des travaux de la journée d?étude.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)