Alger - Revue de Presse


Transport de masse



Le tramway d?Alger sera livré en 2009 Le développement effréné d?Alger, devenue actuellement une métropole très importante d?environ 4 millions d?habitants, a rendu impératif de penser à améliorer les déplacements au sein de la capitale et de ses banlieues. Il est question de favoriser les transports de masse et de redéfinir la circulation sur les voiries, tout en réalisant une opération de requalification des espaces traversés. Ainsi, l?idée de réaliser un tramway à Alger a germé avec insistance durant la dernière décennie. Aujourd?hui, les Algérois attendent leur tramway, dont la mise en service d?une ligne de 16,9 km liant Alger et Bordj El Kiffan est prévue pour 2009. Ce tracé constitue le tronçon prioritaire de la ligne Est du tramway d?Alger qui atteindra à terme Dergana avec une longueur de 23,6 km. Le projet du tramway d?Alger, dont le contrat de réalisation a été signé en juillet 2006 entre l?Entreprise du métro d?Alger (EMA) et le groupement international Mediterail qui regroupe les sociétés Alstom (France), Todini (Italie) et BTPRH (Algérie), est évalué à 35 milliards de dinars (320 millions d?euros). Todini est le chef de file, avec 50% dans la partie concernant les ?uvres du génie civil, dont la valeur est de 100 millions d?euros. Les travaux vont devoir provoquer des expropriations dans les secteurs de Hussein Dey, de Tripoli, de Bordj El Kiffan et de Bab Ezzouar. Cependant, rassure la chargée de la communication de la direction des projets tramways, ces délogements ne seront pas d?une grande ampleur puisqu?ils touchent à peine une centaine de familles. C?est le cas de Hussein Dey où 25 locaux commerciaux ont été transférés vers les Bananiers. Quelque 4 bâtiments seraient touchés par le chantier dans le secteur de Hussein Dey. Pour le relogement des familles, explique notre source, la tâche incombe à la wilaya d?Alger. Les concepteurs du projet promettent que ce mode de transport, déjà connu des Algériens, reviendra à Alger plus moderne, plus fluide et surtout non polluant. Parmi ses atouts, indiquent-ils, le tramway véhicule une image conviviale, sympathique et représente un symbole de modernité des transports collectifs et apporte de par sa conception, fraîcheur, confort et sécurité. Le tramway d?Alger, mode aéré et ouvert sur la ville, offre une capacité de transport de 6800 voyageurs par heure, avec 400 personnes par rame. Pour assurer une liaison efficace et fluide, 30 stations sont prévues sur le tronçon prioritaire, du terminus des Fusillés à Bordj El Kiffan, en passant par les secteurs de Tripoli, du Caroubier, des Bananiers et de Bab Ezzouar.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)