Alger - Revue de Presse


Tourisme

Intérêt pour Accor, Mariott et les capitaux arabes Le gouvernement affirme donner la priorité aux investissements des pays arabes dans le secteur du tourisme. Selon le premier responsable, M. Kara, le développement du secteur dépend de la capacité à attirer l?investissement étranger pour la construction de nouveaux grands hôtels que de s?occuper de la privatisation, du reste programmée par le gouvernement, des hôtels publics. « Je n?ai pas de temps à perdre à bricoler dans les affaires de privatisation », a-t-il affirmé. « Le parc touristique national, a-t-il ajouté, ne dépasse pas 36 000 lits appartenant à l?Etat. » D?après lui, l?investissement véritable viendra de l?engagement des pays arabes du Golfe pour réaliser de grands projets dans ce secteur. Le ministre affirme constituer la priorité de son département par l?installation également des grandes chaînes internationales. « Les pays arabes ne demandent pas des conditions exagérées », a-t-il indiqué. Pour ce faire, le ministre Kara a annoncé la construction prochaine de villages touristiques à travers le territoire national par des investisseurs des pays arabes du Golfe. Un de ces villages touristiques devant être implanté à Alger aura une capacité de 420 000 lits. A titre de comparaison, il indiquera que les capacités actuelles de l?infrastructure hôtelière dans le Grand Alger ne dépassent pas les 10 000 lits. A ce titre, il annoncera que le projet se situerait à hauteur de 500 millions de dollars. Le projet, nous a-t-il dit, devra démarrer dans quelques mois. Aussi, de grandes chaînes internationales, comme le groupe français Accor et la chaîne américaine Mariott, devront effectuer, a-t-il confié, un engagement d?investissement de plusieurs centaines de millions de dollars. Le ministre affirme être en discussion avancée avec les deux chaînes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)