Algérie - Agences de voyage


Tourisme- Agences de voyages, destinations..., Les Algériens en quête d’évasion



Une rude concurrence entre les agences de voyages s’est développée depuis quelques mois. Chacune redouble d’ingéniosité. Elle n’hésite pas à renouveler régulièrement ses offres pour certaines destinations étrangères et cible des clients désirant passer leurs vacances sous d’autres cieux.

Les devantures sont mises en valeur par des photos en couleur et des prospectus. D’autres ont carrément opté pour un site web, tel que Top Tours Algérie qui propose plusieurs pays à découvrir. Pour faire connaître leurs produits touristiques, nombre d’agences de tourisme et de voyages ont recours à la publicité dans les journaux ou sur des panneaux dans les rues pour un maximum d’impact. Les agences proposent le plus souvent à leurs clients des séjours d’une semaine à 15 jours en Tunisie, au Maroc, en Grèce, en Turquie, à Cuba, à Dubaï, à Malte et en Egypte. Un séjour à Kuala Lumpur (Malaisie) dans un hôtel 5* est même proposé par Mili Voyages Algérie au prix de 211 300 DA par personne. La Tunisie vient en tête de liste. Le tourisme culturel est une composante essentielle du produit tunisien et de la nouvelle stratégie de promotion du tourisme dans ce pays. Les responsables misent sur les grands événements. La ville de Tabarka, par exemple, est désormais associée au jazz. Elle draine un grand nombre de mélomanes de cette world music. Le king Khaled est programmé pour le 19 août prochain. Les statistiques de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) révèlent une croissance enregistrée au niveau du marché algérien ( 9,5%). Le directeur général de l’Office a expliqué que le taux des touristes algériens sera, sans aucun doute, amélioré. Car, a-t-il souligné, « l’Algérien a un comportement très proche du Tunisien : il ne prévoit ses vacances qu’après la saison scolaire et les résultats des grands examens ». Les organisateurs du tourisme ont frappé un grand coup cette année en programmant au stade olympique d’El Menzah à Tunis deux concerts les 22 et 24 juillet de la star américaine Mariah Carey, dix ans après le roi de la pop music Michael Jackson. Des packages comprenant billet d’avion, séjour et ticket d’entrée au concert ont été commercialisés, y compris par certaines agences algériennes. Des agences de voyages et de tourisme ont proposé, jusqu’à fin juin, des voyages par route en Tunisie, avec hébergement de huit jours et sept nuits dans un hôtel 3 étoiles et une halte de deux jours à El Kala, à partir de 24 000 DA. Seul inconvénient de cette offre : il fallait remplir au moins 50% le bus pour que les agences y trouvent leur compte. Certains groupes en ont profité pour goûter aux vacances avant le grand rush des estivants. La Coupe du monde allemande a retardé le démarrage de la saison estivale en Tunisie, ce qui a permis de négocier les prix. Cependant, ces derniers augmentent automatiquement durant les mois de juillet et août pour atteindre 38 000 DA, pour le même séjour, en hôtel 3 étoiles et 42 000 DA en hôtel 4 étoiles. Pour Sabrina, une jeune fille qui aime bien voyager pour changer de décor et de cadre de vie, « qu’importe le prix, pourvu que l’hôtel soit le plus proche de la mer. On est bien avec les pieds dans l’eau ». Les agences de voyages avantagent les pays n’exigeant pas de visas ou ceux facilitant les procédures de son obtention. Certains vacanciers disent recourir aux voyages organisés dans le but d’éviter les tracas rencontrés durant les longues procédures pour l’obtention de documents de voyage, notamment les visas, puisque ce volet est pris en charge par les agences elles-mêmes. Pour un prix se situant entre 24 000 et 125 000 DA par personne et pour un séjour de 7 à 15 jours, les nouveaux mariés trouvent aussi leur bonheur dans la formule proposée par certaines agences, pour passer leur lune de miel. S’agissant de la destination Maroc, celle-ci n’est proposée que par avion à des prix variant entre 69 000 DA et 120 000 DA pour des séjours allant de 7 à 15 jours pour deux personnes, dans un des hôtels somptueux des deux villes Agadir et Aïn Diab (Casablanca). « La destination Maroc arrive progressivement mais le produit est plus cher que la Tunisie car il est plus élaboré. C’est un tourisme de circuits et de découvertes qui utilise plus de prestataires alors que les Tunisiens ont bâti leur stratégie de développement sur des offres à très bon marché », nous a déclaré le PDG de l’ONAT lors d’une enquête sur les voyages touristiques. En dépit de l’annulation du visa d’entrée, les frontières terrestres sont hermétiquement fermées. Les touristes sont obligés de prendre l’avion (Air Algérie ou la RAM) pour rejoindre leurs lieux de vacances. Les agences touristiques connaissent un regain d’activité au mois d’août, car la majorité des Algériens prennent leur congé durant cette période. L’Egypte est aussi une destination prisée par les Algériens. La station balnéaire de Charm el Cheikh et en dépit du prix élevé est relativement bien fréquentée. Un séjour d’une semaine pour une seule personne dans cette région coûterait, selon des gérants d’agences touristiques, entre 80 000 et 125 000 DA. Il y a aussi les quartiers populaires du Caire dont le plus célèbre est Khan Al Khalili, les grandes pyramides et le sphinx du plateau de Gizeh, la citadelle de Salah Eddine al Ayoubi et le musée du Caire. Des villes côtières figurent également dans les programmes, tels Alexandrie, Hurgada (mer rouge) et Luxor où se côtoient loueurs de taxis, de felouques ou de calèches... L’organisation de voyages de ce type permet aux algériens de mieux connaître le legs du passé, les coutumes et les légendes égyptiennes, ainsi qu’un pan de la civilisation pharaonique, fierté des Egyptiens. Interrogé par l’APS dans une agence de voyages à Alger, des jeunes ont affirmé avoir pris « l’habitude » de se rendre à Charm el Cheikh et Hurgada au prix « de plusieurs mois d’économie et de privations ». Parmi les autres destinations, citons la Turquie, la Grèce et Chypre. Pays d’histoire, Istanbul invite les voyageurs dans un univers féerique où les mouvements des derviches tourneurs nous renvoient à des symboles de la vie et de la mort. Certains prennent le temps de fumer le narguilé. A trois heures et demie d’avion, le déplacement en vaut la peine. Un séjour en Grèce de 4 à 15 jours en bord de mer coûte aux environs de 50 000 DA par personne (billet et visa inclus). Ces séjours englobent théoriquement des activités de loisirs, des visites proposées et des excursions. De quoi faire miroiter des séjours agréables, mais attention aux « marchands de rêves ». Il est utile de bien s’informer et de comparer les offres avant de boucler ses valises.

 







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 262916
Posté par : ourred leila
Profession : professeur
Ville : alger
Pays : Algérie
Date : 17/06/2015
Message : intéressée pat un voyage en Egypte -Alexandrie et Caire



Numéro commentaire : 184147
Posté par : traik abdelhakim
Profession : gèrant dans botèq dee mon père
Ville : khemis miliana
Pays : Algérie
Date : 17/03/2014
Message : je veux voir le traif de voyage organisè vers la grèce ou bien tarif de visa mrcc