Algérie - Revue de Presse


Tlemcen



Qui en veut à l?EGTT ? Est-il écrit, quelque part, que l?entreprise de gestion touristique de Tlemcen (EGTT) serait éternellement ébranlée par des luttes sournoises et pernicieuses ? Cette entreprise qui gère des hôtels et des stations balnéaires dans plusieurs wilayas de l?Ouest du pays, est, encore une fois, sous les feux des projecteurs. Des lettres anonymes parviennent aux différents services de sécurité, dénonçant des malversations et des détournements en plus d?autres allégations faisant état de faits dignes de l?interminable feuilleton « Les feux de l?amour » et des romans d?Arlequin. Dépité, M. Bousmaha, le P-dg, souligne : « nous ne comprenons pas pourquoi ce harcèlement acharné de personnes anonymes. Pourtant notre gestion est saine. Le propriétaire de l?entreprise Gestour reçoit mensuellement nos situations et ne trouve rien à redire. A qui profite toutes ces gesticulations ? » Selon notre interlocuteur, ces lettres anonymes déstabilisent l?entreprise et sapent le moral des travailleurs. « Il y a un très grand préjudice moral qui est causé », dit-il. Le responsable du syndicat de l?entreprise et le président du conseil de participation abondent dans le même sens : « le développement de l?entreprise qui suit un rythme accéléré, risque de s?estomper ou carrément d?être bloqué. Nous défions ces éventuels détracteurs d?apporter l?ombre de preuves d?une quelconque malversation ou d?un quelconque détournement au sein de notre entreprise. Nous les défions de porter plainte officiellement. Se cacher derrière des lettres anonymes c?est vraiment lâche. » Selon nos différents interlocuteurs, l?EGTT a entrepris un énorme investissement de 22 milliards de centimes en deux ans. « Chacun a le loisir de vérifier cet investissement dans nos unités et nos perspectives sont aussi importantes que nos réalisations. Pour démontrer la bonne santé de notre entreprise, nous donnons un seul chiffre concernant les résultats d?exploitation : en 1996, nous avions enregistré moins de 4 milliards, en 2003, nous avons atteint plus de 4, 6 milliards de centimes. Avec tout cela, qui nous en veut et pourquoi ? » Et de s?interroger : « nous ne comprenons pas pourquoi, quelque part, on continue à prendre en considération les lettres anonymes ? » Le P-dg conclut : « qu?on nous laisse travailler en paix ! » Nous avons appris enfin que l?entreprise vient de porter plainte contre X pour diffamation et calomnies...



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)