Tlemcen - Articles pour enfants


TLEMCEN, Le marché du jouet inondé



Une dizaine de magasins de jouets ont ouvert leurs portes, ces cinq dernières années à Tlemcen. Dans les rues commerçantes de la Kissara et de Derb Sidi Hamed, plusieurs marchands ambulants gagnent leur vie également en vendant des jouets sur des tables installées en plein air. Les enfants sont actuellement une des cibles favorites des négociants qui flairent les bonnes affaires. Une grande variété de ces articles «ludiques» est actuellement disponible dans les boutiques spécialisées qui font le bonheur des petits mais aussi des plus grands. «Car il y a des jouets pour tous les âges, de 3 mois à 83 ans!» nous confie en souriant Karim, un marchand de jouets et de jeux de société qui a pignon sur rue.

 Certains de ces jeux comme le scrabble attirent, il est vrai, également les adultes! Sa boutique du centre-ville, achalandée, contient quelque 500 jouets différents. Au moins 60 modèles d’animaux en peluche y sont disponibles (ours, chiens, souris, pandas).

 99% des jouets proposés sont fabriqués en Chine. 1% seulement sont d’origine locale ou européenne. Les prix des jouets proposés varient en général entre 20 et 7.000 dinars. Les plus vendus dépassent rarement les 300 DA. Les moins chers sont, par exemple, les hochets en plastique et les petits animaux en PVC, les plus coûteux restent les voitures miniatures téléguidées sans fil et les baby-foot en bois. Mondialisation oblige, les jouets en provenance de Chine coûtent jusqu’à 10 fois moins chers que ceux fabriqués sur le vieux continent. Comme il y a des jouets pour chaque sexe, les gamins ont droit, le plus souvent, à des voitures miniatures ou des pistolets à pétards et les petites filles à la vaisselle minuscule ou à de petits accessoires de cuisine en plastique.

 Plusieurs occasions sont propices pour offrir des jouets aux enfants, par exemple le jour de leur anniversaire et de leur circoncision. D’autres évènements se prêtent également à l’achat et à l’offrande d’un jouet ou d’un jeu.

 La réussite à l’examen de sixième est un bon motif pour faire un cadeau exceptionnel aux lauréats. Les parents qui le peuvent leur offrent alors un vélo (pour 5.000 DA) ou -récompense suprême!- un jeu électronique (comme la fameuse «Play-station» qui coûte entre 10.000 et 20.000 dinars).

 A la rentrée scolaire, les jeux éducatifs (comme les puzzles) sont très demandés. C’est le moment, paraît-il, où les responsables des crèches font ce genre d’achat.

 Les jouets de plage (comme les bouées et les petites piscines en plastique) font fureur, par contre, en été. Leur prix varie de 150 à 7.000 DA. Lors des fêtes religieuses de l’Aïd et du Maoulid, les bruyants pistolets à pétards (qui coûtent autour de 70 DA et qui sont en principe interdits par la loi), s’arrachent comme des petits pains.

 La qualité des jouets disponibles sur le marché est cependant assez variable. Ceux qui sont importés de Chine ne respectent pas toujours les normes européennes de sécurité qui sont très strictes concernant les jouets destinés aux enfants en bas âge.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)