Algérie - Actualité littéraire


Tlemcen : coup d’envoi de la deuxième édition de la rencontre poétique nationale

Tlemcen : coup d’envoi de la deuxième édition de la rencontre poétique nationale
TLEMCEN- Le coup d’envoi de la deuxième édition de la rencontre poétique nationale organisée par le club littéraire et poétique "Sidi Boumédiene Choaib" de Tlemcen, a été donné samedi à la maison de la culture "Abdelkader Alloula".

Regroupant une cinquantaine de poètes et poétesses de plusieurs wilayas, notamment Oran, Djelfa, Laghouat, El Oued, Oum El Bouaghi, Relizane, Tlemcen, Sidi Bel-Abbes, Ain Témouchent et Mostaganem, cette édition se veut être un hommage à celui qui a initié cette manifestation poétique, en l’occurrence Hathoute Abderrahmane Anis, mort à la fleur de l’âge le trois octobre 2019.

Placé sous le slogan "la culture de la reconnaissance et la complémentarité des arts", cette rencontre, à laquelle prennent part de nombreux poètes connus dont Baghdad Sayah de Maghnia, primé plusieurs fois dans diverses occasions nationales et internationales et d’autres poètes et essayistes à l’instar, de Noumidia Djerroufi, Racha Derriche, Larbi Ould Khelifa, Dali Youcef Meriem et d’autres qui activent dans le domaine de la poésie.
L’occasion a permis aux participants présents de faire des lectures de poèmes faisant l’éloge des valeurs intrinsèques du défunt Hathoute Anis Abderrahmane qui a fait du développement de la poésie et du théâtre son cheval de bataille dans son travail comme animateur à la maison de la culture de Tlemcen.

Décédé à l’âge de 33 ans, Hathoute est un diplômé de l’institut supérieur des arts dramatiques d’Alger et a passé deux années à la faculté de médecine de Tlemcen. Son amour pour l’art, notamment le théâtre et la poésie l’a poussé à suivre sa passion et à abandonner ses études de médecine.

Recruté en 2012 comme animateur culturel, il a, de l’avis de tous les poètes, collègues et amis, consenti d’énormes efforts pour que son projet d’une rencontre nationale poétique ait lieu à Tlemcen à laquelle il assisté à la première édition l’an passé, mais cette année la maladie a eu raison de lui. Mourant il demanda à ses collègues de poursuivre son œuvre, a souligné Abdou Hachemi, conseiller culturel à la maison de la culture de Tlemcen.
Cette rencontre qui s’étale sur deux jours verra la lecture de plusieurs poésies et contribuera à créer un espace de débat et de discussion entre les participants sur la thématique de la poésie et du théâtre en Algérie.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)