Tlemcen - Patrimoine Culturel


Tlemcen, Conférence, Pour la préservation du patrimoine

La formation et le développement de la notion du patrimoine ont été évoqués, jeudi, à Tlemcen par Jean-Michel Pérignon.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre du deuxième Chantier international sur le patrimoine urbain et immatériel de Tlemcen (Cipat 2).
Inspecteur général de l’architecture et du patrimoine au ministère français de la Communication et de la Culture, M. Pérignon a abordé le thème «de l’objet architectural au territoire ou le concept de patrimoine, miroir de la société», où il a traité de l’évolution de la protection du patrimoine historique et culturel de son pays depuis la Révolution de 1789, date à laquelle ce concept est apparu pour la première fois.
Le conférencier, architecte-urbaniste ayant enseigné dans les pays du Maghreb notamment, a précisé qu’à cette date, il a été procédé à la confiscation des biens nationaux «patrimoine commun de la nation», qui ont fait l’objet, ensuite, de la promulgation de lois et textes juridiques visant leur protection, dont la première loi sur la protection du patrimoine en 1887. «Cette notion, a-t-il poursuivi, s’est élargie en 1910 aux abords des monuments, pour toucher ensuite les monuments naturels ainsi que les sites».
L’évolution de l’arsenal juridique a concerné, également, l’affectation de subventions et la création d’organismes chargés de la sauvegarde de ce patrimoine.
Le conférencier a indiqué, par ailleurs, que ces actions ont des retombées socio-économiques certaines pour le pays les abritant, notamment, au plan touristique, avant de signaler que ce même patrimoine est «le miroir de la société qui réagit par rapport aux problèmes posés».
Lors des débats, l’assistance, dont des étudiants et enseignants de la ville espagnole de Valence, s’est enquise de l’évolution actuelle de la protection du patrimoine dans le cadre de la mondialisation et du rôle de l’Unesco dans ce domaine. Le Cipat 2, qui a pour cadre le quartier R’hiba de la vieille Médina de Tlemcen, est organisé par l’université Abou-Bakr-Belkaïd en collaboration avec l’université Paris X de Nanterre, rappelle-t-on.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)