Tlemcen - Hydraulique


Tlemcen, 28 forages prévus en 2006



Dans le cadre du programme d’urgence destiné à renforcer l’alimentation en eau potable dans la wilaya de Tlemcen, 6.000 mètres linéaires en profondeur de forages doivent y être réalisés durant l’année 2006, soit l’équivalent de 20 forages. 11 parmi eux sont déjà en voie de concrétisation et les 9 autres en cours de démarrage.

Leur débit variera de 6 à 35 L/S selon le contexte géologique de la région concernée. Ce programme d’urgence est conduit par la direction de l’Hydraulique de la wilaya de Tlemcen. 7 forages sur les 20 prévus seront réalisés au groupement urbain de Tlemcen (Chetouane, Mansourah et Tlemcen) et produiront 120 L/s soit 10.500 m3 d’eau par jour. Les 13 autres seront répartis à travers différentes localités de la wilaya de Tlemcen comme Terny, Ouled Mimoun, Sidi Djilali, Aïn Fezza, Roubane (dans la commune de Béni-Boussaïd), Azail, Aïn Ghoraba, Sidi Benzemra (dans la daïra de Felaoucène), etc. Un programme complémentaire visant à renforcer l’alimentation en eau potable du «couloir ouest» (autour de la localité frontalière de Zaouia) est initié quant à lui, durant cette même année 2006 par l’Agence nationale des ressources hydriques (ANRH). Dans cette zone frontalière, 8 forages ont été programmés dont 4 ont déjà été menés à terme. La multiplication des forages semble être un des moyens retenus par les pouvoirs publics pour régler le problème crucial d’alimentation en eau potable des citoyens. En 2005, la direction de l’Hydraulique de la wilaya de Tlemcen a parachevé un programme de réalisation de 4.000 mètres linéaires en profondeur de forages, soit l’équivalent de 7 forages, pleins, dont 5 au groupement urbain de Tlemcen (à Chetouane, Béni Boublène, Bouhenak, Birouana et Fedène Sbaâ) et les 3 autres à Nedroma, Chebikia et Sidi Medjahed, dans la commune de Maghnia. Ces 8 forages produisent actuellement 10.800 m3 d’eau par jour. Dans le cadre d’un programme initié par l’Agence nationale des ressources hydriques, également durant l’année 2005, 2 autres forages ont été réalisés à Koudia et Oujlida, dans la proche banlieue de Tlemcen. Signalons, en conclusion, que les besoins en eau potable du groupement urbain de Tlemcen sont évalués à 56.570 m3 par jour, pour une population de 230.000 habitants. Le taux de satisfaction de ces besoins concernant le chef-lieu de wilaya (avant la réception des 7 forages qui y sont en cours de réalisation) est estimé à 66% officiellement. Ce taux doit être beaucoup plus faible dans nombre de régions situées à l’intérieur de cette wilaya.

 






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)