Tizi-Ouzou - Revue de Presse


Tizi Ouzou

Des infrastructures culturelles à réhabiliter Les espaces culturels dans la ville de Tizi Ouzou réellement fonctionnels sont limités à la seule maison de la culture Mouloud Mammeri qui connaît, elle aussi une dégradation continue. Les quatre salles de cinéma qui étaient gérées par la municipalité de Tizi Ouzou connaissent des fortunes diverses mais au bout du compte identiques ; l?animation culturelle a pris la voie de garage. Les entrées de la salle Le Djurdjura, du Mondial et de l?Algeria sont carrément murées alors que le Studio connaît des travaux de transformation par un individu en centre commercial. Le théâtre municipal qui porte le nom de Kateb Yacine, quant à lui, enregistre une reprise timide des activités depuis quelques semaines après des années de fermeture. Le Djurdjura qui a été incendié lors des émeutes qui ont suivi l?assassinat de Matoub Lounès en 1998 a connu quelques travaux de réhabilitation, mais l?ancien exécutif communal allait le transformer en centre commercial. Cependant, l?actuel locataire de l?hôtel de ville de Tizi Ouzou, Chérif Aït Ahmed, a décidé que l?infrastructure garde sa vocation initiale de cinéma avec des extensions et l?ouverture d?une médiathèque. Le Mondial, pour sa part, qui est également un patrimoine de la commune est habité par une famille. L?Organisation nationale des moudjahidine a été attributaire d?une décision communale de gestion. Le Nadi El Moudjahid que l?ONM a créé a cessé aussitôt d?activer. Mais l?espace qui alimente des commentaires dans la ville de Tizi Ouzou est Le Studio qu?une personne du quartier gère suivant un arrêté de gestion délivré il y a des mois par l?APC. Les travaux de transformation entamés il y a quelques jours auraient fait réagir les membres de l?association Idles dont Le Studio est le siège. Selon certaines informations, le président de l?association a intenté un procès en justice contre le gestionnaire de la salle. Dernièrement, le maire de Tizi Ouzou nous a déclaré : « La réglementation exclut qu?un cinéma devienne un centre commercial. Ceux qui sont en possession des lieux disposent d?actes de gestion délivrés par l?ancienne APC. Nous allons sensibiliser à présent les occupants pour rendre à l?endroit sa vocation culturelle et les faire participer à sa gestion. Nous allons faire appel aux jeunes pour qu?ils offrent à la collectivité des produits et des activités culturelle tout en gagnant décemment leur vie. » Mais faudra-t-il encore que l?exécutif communal ait les coudées franches pour opérer une mue dans les esprits gangrenés par le gain illégal et facile avec l?appui d?une administration laxiste. Puisse la redynamisation du comité des fêtes de la ville de Tizi Ouzou en projet fouetter les esprits et redonner le goût à la culture.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)