Algérie

Tipasa : Une rentrée scolaire boiteuse


Mercredi dernier, face aux mécontentements des parents des élèves et de certains enseignants, le Chef de l'Exécutif de la wilaya a commencé à recenser le nombre de tables scolaires dans chaque établissement. Chaque P/APC sous le contrôle de son Chef de daïra dévoilait le déficit en pupitres dans chaque classe. Le Wali de Tipasa n'avait qu'à faire l'addition pour trouver le nombre global des besoins des tables scolaires qui manquaient dans sa wilaya.Pendant ce temps, les chefs des nombreux établissements scolaires s'arrangeaient à installer trois à quatre élèves dans une seule table. Inutile d'évoquer l'état des tables dans certaines écoles. Finalement, toutes les multiples réunions tenues au niveau de la wilaya et des daïras, relatives à la préparation de la rentrée scolaire avaient abouti à ce résultat indigne. Les responsables locaux se fichent allègrement des difficultés que rencontrent les adultes de demain lors de la reprise des classes.
Que peut-on dire de ces écoles érigées dans les zones lointaines enclavées ' Un pays se juge par la qualité des infrastructures d'accueil pour apprendre à lire et à écrire et par le niveau de son enseignement. Pour ne citer que l'exemple de la wilaya de Tipasa, a-t-on respecté ces critères pour faire aimer l'école aux jeunes algériens '


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook