Tiaret - Revue de Presse


Tiaret

9 personnes écrouées Les derniers événements qu?a connus la commune de Rechaïga ont valu l?arrestation par la brigade antiémeute de 39 personnes qui ont été présentées au procureur de la République près le tribunal de Ksar Chellala. Neuf personnes interpellées, en majorité des jeunes, ont été écrouées alors que 30 autres auraient été mises sous contrôle judiciaire. A la charge des prévenus, le magistrat instructeur a retenu le chef d?accusation « troubles à l?ordre public et destruction de biens publics ». Pour rappel, la commune de Rechaïga, à 70 km à l?est du chef-lieu de wilaya, avait renoué avec une grogne que certains analystes lient à des manipulations politiciennes, principalement par ceux ayant pignon sur rue ou en disgrâce avec l?APC dirigée actuellement par un élu RND après avoir été longtemps aux mains d?un maire FLN. Nous rapportions dans ces mêmes colonnes, il y a quelques jours, la sortie des représentants locaux de trois formations politiques venus avec une déclaration « fustiger les menées de ceux qui continuent de manipuler les jeunes ». La plaine de Rechaïga, qui connaît une extraordinaire mue depuis l?avènement du PNDA, a fait naître des appétits voraces jusque-là insatiables d?une caste qui ne s?embarrasse d?aucun scrupule. Beaucoup de sit-in, marches et protestations ont été le lot d?une APC devenue otage de clans qui s?affrontent en manipulant des jeunes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)