Algérie - Revue de Presse


TERRORISME



POUR PERTURBER LA PRESIDENTIELLE DE NOVEMBRE Al Qaîda préparerait des attentats aux Etats-Unis Un haut responsable de la CIA a indiqué qu?Al Qaîda continuait à « essayer d?utiliser des avions comme des armes ». Les deux principaux chefs du réseau, Oussama Ben Laden et Aymane Al Zawahiri, continuent, selon ce responsable, à « préparer et superviser les activités terroristes » depuis la région frontalière entre l?Afghanistan et le Pakistan. Ces précisions viennent en appoint à la mise en garde exprimée par Tom Ridge, secrétaire américain à la Sécurité intérieure. « Des informations crédibles montrent maintenant qu?Al Qaîda avance dans ses projets de lancer un attentat de grande envergure aux Etats-Unis, dans le but de perturber notre processus démocratique », a-t-il déclaré jeudi dernier. Il fait référence à l?élection présidentielle américaine coïncidant avec des élections parlementaires prévue le 2 novembre. Cela sans oublier que le Parti démocrate organisera sa convention fin juillet et le Parti républicain du 30 août au 2 septembre. Les responsables américains font part, depuis plusieurs semaines, de leurs craintes d?attentat dans les prochains mois, estimant que les terroristes espèrent pouvoir peser sur les élections, comme cela s?était produit avec les attentats du 11 mars en Espagne, précédant de trois jours une défaite surprise du parti conservateur au pouvoir à sa tête José Maria Aznar. C?est pourquoi la Maison-Blanche a justifié l?avertissement donné sur les risques d?un nouvel attentat terroriste aux Etats-Unis par son souci d?informer le public américain. Cela bien que Scott Mc Clellan, porte-parole de la Présidence américaine, ait rejeté tout lien entre cet avertissement et une utilisation électorale de cette menace de la part de G.W. Bush. Reste que Tom Ridge a précisé que les informations disponibles ne fournissaient ni date, ni lieu, ni méthode pour ces projets d?attentat, et que le niveau d?alerte terroriste aux Etats-Unis, actuellement « élevé » (la couleur jaune), n?était pas relevé. D?ailleurs, Bill Frist, chef de la majorité démocrate au Sénat, a déclaré qu?il y a « un risque accru d?attaque terroriste aux Etats-Unis d?ici à la présidentielle, mais il n?y a pas de raison de paniquer ». A signaler, enfin, que l?annonce de cette menace a fait flamber le prix du pétrole au-dessus de 40 dollars.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)