Tennis, Championnat d’Algérie des jeunes



Sur les 10 ligues présentes en championnat d’Algérie des jeunes, deux ont tiré la couverture à elles. Alger et Oran se sont offerts les 8 titres de simple en jeu chez les garçons (4) et les filles (4).

Le leadership est désormais partagé. Les résultats d’ensemble des clubs d’Oran, surtout ceux du COST 2000 (3 titres nationaux), trouvent ainsi une juste récompense. Un des entraîneurs du COST 2000, Zineddine Ramdani, affichait un sourire qui en disait long à la fin de la compétition. Sarah Meghoufel, Dalil Bessaoud et Amir Zioui ont répondu à son attente. L’AST Bachdjarah, comme à son habitude, est l’autre club à s’être distingué avec les victoires finales de Adel Ourahmoune et Yasmine Alkema. Satisfaction également au Hai Salem Oran, Asma Mahboubi (benjamines), au CRB Bordj El Kiffan, Samara Ammour (minimes) et enfin au Jil Moustakbal Himaya, une section de la Protection civile à l’honneur avec le benjamin Youcef Ghezal. Le JMH est une nouvelle section qui obtient déjà des résultats. Tous les champions ont confirmé leur domination de la saison 2005- 2006. Les championnats ont été dirigés par Moncef Ali-Tatar et Hakim Fateh (arbitrage). Ce dernier a été assisté par Rabah Angoud. La couverture médicale était assurée par le docteur Hocine Ourebzani et Khelifa Benkara (kinésithérapeute). En marge des championnats, les responsables de l’OCO et de la FAT ont eu la surprise de voir arriver, tôt dans la matinée de jeudi, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yahia Guidoum. Après une visite des lieux, le ministre a annoncé le retour du TC Bachdjarah à la FAT, dans un délai d’un mois. Temps laissé à la direction de l’OCO pour terminer les travaux en cours et céder les installations.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)