Chlef - Divers Monuments et Lieux Historiques


Ténès, Un musée archéologique à découvrir



Un patrimoine qu’il est possible, du reste, de découvrir en visitant la région, tant celui-ci est facilement accessible et domine le beau rivage. Néanmoins, il reste beaucoup à faire pour valoriser et mettre en valeur ce trésor archéologique et l’intégrer comme élément essentiel dans la relance du tourisme dans la région.
Ceci d’autant qu’un pan entier des sites en question, en l’occurrence le Vieux Ténès, a fait l’objet d’un classement en tant que patrimoine historique à protéger. Il avait également subi une opération de restauration de ses principales structures, dont les trois anciennes mosquées. Equivalent de La Casbah d’Alger, l’espace en question peut être visité à tout moment par les touristes nationaux et étrangers, pour peu que les services concernés daignent l’exploiter à bon escient, surtout en été où le nombre des estivants est de plus en plus important. Pour y accéder, il faut emprunter les gorges de l’oued Allala qui mènent jusqu’au village historique, situé en bas de la route nationale Ténès-Chlef. De prime abord, on est vite frappé par la beauté du site qui domine le port commercial de la ville et la cité de la Cave, sur la route de Cherchell. Il n’y a pas un lieu qui ne soit pas le témoin vivant de cette ancienne cité à l’architecture typiquement arabo-musulmane, datant du Xe siècle, selon le service de l’archéologie de la wilaya. Un seul point noir cependant : les dégradations que connaissent les habitations occupées actuellement par des familles et l’abandon dont souffre un autre vestige, en l’occurrence Bab El Bahr, un rempart donnant sur la mer. Celui-ci est noyé par les ordures et nécessite une véritable action de sauvegarde, à l’instar des autres monuments ayant fait l’objet d’une telle intervention menée par les services habilités, moyennant un budget de l’Etat. Non loin de là, se trouve le phare de Sidi Merouane, un autre site historique qui surplombe la façade maritime et l’infrastructure aéroportuaire de la commune. Ce moyen de navigation maritime, encore en activité, accueille souvent des visiteurs de passage dans la région. On peut l’admirer soit à partir de la montagne qui porte le même nom, soit à partir du large, dont il constitue un repère important dans les activités maritimes, surtout de nuit.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 238
Posté par : Boumaza
Date : 24/07/2007
Message : c'est vrais,Ténès constitue un musée archéologique mais malheureusement Ténès face un programme ( bien élaboré )de déstruction et de sabbotage.Les respensables de chlef ne font rien pour que Ténès se développe et prospere.ILs ne veulent pas Tenes jouer un role .......Asphixer ténès est un objectif pricipal...