Algérie - Revue de Presse


Tazmalt

Une ville en quête d?espaces verts Tazmalt (85 km à l?ouest de Béjaïa) ne possède pas d?espaces verts digne de ce nom. Aujourd?hui, la ville se retrouve entièrement envahie par le béton qui continue encore à avaler le peu de terrain qui a miraculeusement échappé au partage ou à la vente. Le jardin public de la ville, qui est d?ailleurs l?unique espace qui peut offrir un peu de fraîcheur, s?avère exigu et étroit pour contenir visiteurs et habitants qui seraient en quête d?un peu d?ombre et de tranquillité. L?étranger de passage ne doit pas s?étonner de se trouver dans une ville qui souffre d?un manque flagrant de végétation urbaine. La ville a vu disparaître beaucoup de ses arbres. A la nouvelle-ville, que constituent les lots Merlot, rares sont les résidents qui ont respecté le cahier des charges stipulant entre autres que chaque lot ne peut recevoir qu?une construction à usage d?habitation ne dépassant pas les 40% de la superficie globale du lot. Un taux qui a été modifié par une nouvelle loi qui l?a porté à 60%. Contrairement donc aux textes, la nouvelle-ville est orpheline d?espaces verts. Du côté des services des forêts, on nous explique que le champ de leur intervention ne comprend pas l?espace urbain : « Nous agissons hors agglomération. Nous avons 300 ha à reboiser en pin d?Alep à Mechtik et 50 ha de cèdre pour Aïn Zebda. » Tazmalt a besoin d?une véritable association écologique qui peut ?uvrer à donner une meilleure image à la ville en lui donnant plus de verdure et aussi plus d?aération.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)