Algérie - A la une


Syrie : Moscou critique le plan Clinton d'une opposition syrienne élargie

Syrie : Moscou critique le plan Clinton d'une opposition syrienne élargie
La Russie a critiqué vendredi le plan de la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton en vue de former une opposition syrienne élargie, accusant Washington d'encourager les opposants à poursuivre la lutte pour renverser le régime de Bachar al-Assad en Syrie. "Washington fait clairement comprendre qu'il ne voit le règlement de la crise en Syrie qu'à ses conditions", a déclaré un porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch, dans un communiqué. Les Etats-Unis "donnent des ordres directs à l'opposition syrienne sur ce qu'il faut faire pour former le gouvernement en exil et qui doit faire partie de ce gouvernement", a-t-il indiqué. "Ainsi, on encourage pratiquement les opposants à poursuivre leur ligne sans compromis visant à renverser le régime de Damas", a souligné M. Loukachevitch. Cette déclaration intervient deux jours après que les Etats-Unis aient appelé à la formation d'une opposition syrienne élargie au-delà du Conseil national syrien (CNS), qui puisse "résister aux extrémistes" islamistes qui "essaient de détourner la révolution" contre le président Bachar al-Assad. Les Etats-Unis et leurs partenaires de l'Union européenne et de la Ligue arabe veulent "aider l'opposition à s'unir derrière une stratégie partagée et efficace qui puisse résister à la violence du régime (syrien) et commencer à préparer une transition politique", avait déclaré mercredi Hillary Clinton. La Russie, partenaire de longue date du régime syrien auquel elle livre des armes malgré les critiques occidentales, a bloqué trois fois avec la Chine les résolutions occidentales à l'ONU visant à faire pression par la menace de sanctions sur le régime du président Bachar al-Assad. Elle soutient un accord sur les principes d'une transition en Syrie, adopté le 30 juin à Genève par le Groupe d'action sur la Syrie, qui ne contient aucun appel à M. Assad à renoncer au pouvoir.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)