Alger - Revue de Presse


Suite aux perturbations climatiques

La commission de sûreté portuaire en état d?alerte Les fortes tempêtes ayant frappé le port d?Alger, la nuit du samedi à dimanche et dont le bilan - malheureusement provisoire - fait état de quatre morts et 13 personnes portées disparues, a mis l?ensemble des ports du pays en état d?alerte. A Oran, la commission de sûreté, constituée de l?ensemble des services intervenant dans l?activité maritime, a provoqué hier une réunion extraordinaire au cours de laquelle des mesures préventives d?urgence ont été mises en place. Selon le directeur de l?exploitation de l?Entreprise portuaire d?Oran (EPO), Semcha Med, ces mesures portent essentiellement sur les consignes de sécurité qui viennent d?être communiquées aux différents bateaux actuellement au large. Dans ce même cadre, notre interlocuteur ajoutera : « Depuis avant-hier, une liaison permanente a été établie entre le port d?Oran et l?ensemble des ports du pays et même ceux de certains pays européens, notamment ceux concernés par ces perturbations météorologiques qui touchent également le sud de l?Europe. A la question de savoir si les services de l?entreprise portuaire ont été destinataires d?un bulletin météorologique spécial (BMS), prévoyant des perturbations climatiques plus fortes susceptibles de provoquer des dégâts, il nous confiera : « A l?heure actuelle, les informations qui nous ont été officiellement communiquées indiquent que le vent soufflera, dans les prochaines heures, à une vitesse de 70 à 80 km/heure. Ceci nous met, pour le moment, à l?abri de catastrophes similaires à celle qui s?est produite à Alger. Néanmoins, nos différents services sont tenus de rester en état d?alerte jusqu?à nouvel ordre. » Soulignons que les fortes précipitations qui se sont abattues sur la région d?Oran, au cours des dernières 48 heures, n?ont provoqué que quelques inondations et des effondrements partiels.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)