Algérie - Revue de Presse


Stéphane Galoustian (Directeur général de Renault Algérie)



« 2006 a été une excellente année pour nous » Ayant entrepris depuis son arrivée à la tête de Renault Algérie un travail de longue haleine basé essentiellement sur l?élément humain, Stéphane Galoustian nous livre dans cet entretien les raisons du succès des deux marques qu?il commercialise en Algérie ainsi que ses objectifs pour l?année en cours.  Vous venez de lancer la Logan MCV, quelle lecture faites-vous de votre bilan commercial pour l?exercice 2006 ?  L?année 2006 a été une excellente année pour Renault. Nous avons augmenté nos ventes de 25% par rapport à 2005. Ce succès est dû à plusieurs raisons, entre autres l?arrêt des importations des voitures de moins de trois ans qui concerne beaucoup plus les voitures françaises que d?autres marques asiatiques, la mise en place d?un bon plan de marketing, du prix, du produit ainsi que la promotion et la communication. Le succès de Renault s?explique également par la formation des forces de vente, la mise en place de G24 au 100 000 km, de Renault Crédit et de plusieurs autres paramètres.  Quel est le nombre de véhicules que vous avez écoulé en 2006 ?  Le groupe Renault qui englobe également la marque Dacia a vendu 26 000 voitures, ce qui le propulse à la première place par groupe. Mais j?estime qu?en l?absence d?un organisme officiel, nous n?avons pas des statistiques officielles, ce qui n?est pas le cas en France par exemple. C?est grâce au bon vouloir d?une dizaine de concessionnaires qui s?échangent des informations sur les ventes le quatrième jour ouvrable de chaque mois que nous avons pu avoir quelques informations sur nos concurrents. Les Indiens, les Chinois et ceux qui vendent des voitures à 400 000 DA n?affichent pas leurs résultats.  Quelle est votre analyse du marché de l?automobile actuellement ?  Le marché national de l?automobile s?analyse en chiffres et grâce également aux déclarations fournies par les dix plus gros constructeurs en début de chaque mois. C?est un marché auquel un organisme officiel de statistiques manque.  Quel est le secret du succès de la Dacia Logan ?  La Logan est la voiture qu?il fallait fabriquer et nous l?avons fabriquée. La Logan est très adaptée aux besoins du consommateur algérien. Elle est volumineuse, moderne, robuste et bon marché. Elle connaît un succès fantastique puisque chaque mois, nous ne commercialisons pas moins de 1000 voitures. L?objectif de tout concessionnaire n?est pas de commercialiser 1000 ou 2000 voitures, mais d?en vendre le maximum.  Vous n?avez pas de problèmes de stock ?  Nous n?avons jamais eu de problèmes de stock. Nous sommes, des fois, victimes du succès parce que le nombre de commandes prévu est dépassé et il faudrait attendre l?arrivée des bateaux pour satisfaire notre clientèle. Actuellement, toutes les voitures qui arrivent sont vendues.  La disponibilité de la pièce de rechange est-elle suffisamment assurée pour votre clientèle ?  Il ne suffit pas de vendre une voiture, mais d?avoir le service qu?est l?entretien de la voiture pendant des années. C?est pour cela que Renault a investi dans un magasin de pièces de rechange que nous allons inaugurer cet été. Pas moins de 15 000 m2 de terrain dont 8000 m2 de bâti et une hauteur sous plafond de 13 mètres. Le but de tout cela est d?assurer un service de qualité auprès des clients qui nous ont fait confiance.  Etes-vous pénalisés par la pièce de rechange contrefaite ?  Un de nos principaux axes de travail, c?est de faire comprendre aux clients qu?une pièce d?automobile contrefaite est dangereuse pour leur sécurité ; aussi bien pour le capot qui est plus lourd que celui d?origine que la qualité des autres pièces de rechange. Cela demande un travail fantastique que nous allons faire. Nous allons également lancer des campagnes de communication, d?information et de prévention ; mais cela ne peut se réaliser sans la contribution de l?association des concessionnaires automobiles ainsi que le gouvernement qui devra faire en sorte que les pièces dites « Taiwan » ne rentrent pas au pays.  Que pensez-vous de l?obligation du contrôle technique pour les véhicules neufs ?  Je ne sais pas de quoi il s?agit puisque cette opération ne cesse d?être ajournée. Mais vu la confiance totale que je place dans les voitures que je commercialise à travers le monde entier, cette obligation ne va pas changer dans notre vie au quotidien d?importateurs de véhicules Renault et Dacia. Mais j?attends les textes de loi pour dire si je suis pour ou contre, ou que je m?abstienne sur ce dossier-là.  Quelles sont vos priorités pour 2007 ?  Continuer à développer la couverture territoriale en implantant encore des agences Renault là où nous ne sommes pas présents, inaugurer notre centrale de pièces de rechange, continuer à avoir un stock disponible, communiquer, former, innover et être à l?écoute permanente de notre clientèle. Je tiens à vous dire que nous avons déjà devancé le Salon de l?automobile d?Alger prévu fin mars en introduisant en Algérie l?un de nos modèles phares qu?est la Logan MCV qui est en train de faire un tabac auprès de notre clientèle. D?ici à la fin de cette année, un autre modèle de la même famille, la Logan Van, sera lancé. Il nous faut un travail de sensibilisation et de communication à l?adresse de notre clientèle qui doit savoir que les véhicules vendus en Algérie sont mieux préparés et équipés pour les conditions de roulage local que ceux disponibles en Europe. C?est un travail de longue haleine, mais nous restons confiants.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)