Algérie - Revue de Presse


Social



Bipartite en septembre Le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, et la délégation de l?Union générale des travailleurs algériens (UGTA) se sont mis d?accord hier sur l?ordre du jour de la prochaine bipartite qui se tiendra en septembre prochain. Le chef de l?Exécutif, qui a reçu le secrétaire général de l?UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, et d?autres membres de la centrale syndicale, a notamment donné son accord de principe pour ouvrir des négociations concernant l?article 87 bis. L?article 87 bis est sujet à controverse, car il inclu les primes et les indemnités dans le calcul de la revalorisation du salaire national minimum garanti, alors que la centrale syndicale souhaite que l?augmentation consentie lors de la dernière tripartite concerne exclusivement le salaire de base. L?application dudit article, qui a été longuement discuté, rend l?impact de l?augmentation du SNMG de 2000 DA insignifiant. Les deux parties ont également abordé la question de la régularisation de la situation des contractuels de la Fonction publique. Sidi-Saïd et les autres membres de la délégation ont aussi proposé un déplafonnement des allocations familiales. Actuellement, le seuil de 15 000 DA est appliqué à ces subventions. En outre, les syndicalistes ont mis sur la table des négociations le problème des décisions de justice dont celles liées aux licenciements et payements des arriérés des salaires des travailleurs que les organismes employeurs refusent de mettre à exécution. Sur un autre registre, le pacte social et économique sur lequel planche un groupe de travail fait partie des points évoqués hier lors de cette rencontre. En sus de ces questions, une revalorisation de la prime de zones des travailleurs qui exercent dans le sud du pays a été réclamée par la centrale syndicale et a été inscrite dans l?ordre du jour de la bipartite qui aura lieu lors de la prochaine rentrée sociale. Cette prime n?a pas connu de changement depuis 1989. Enfin, l?organisation syndicale et le chef du gouvernement ont passé en revue le dossier crucial des réformes économiques. Une évaluation de l?application des résolutions des bipartites et tripartites passées devrait être effectuée à l?issue de la bipartite, dont la date exacte n?est pas encore connue. 




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)