Skikda - Voile


Skikda, « Plancheurs » à la plage Ben M’hidi, Les passionnés de la vague

La bande de sable dorée du 2e Poste est pleine à craquer. Mais les yeux sont plutôt braqués sur la grande bleue où une dizaine de planches à voile exécutent, sous le regard admiratif des estivants, des figures acrobatiques plus osées les unes que les autres.

L’exercice est difficile et les chutes nombreuses tant il ni est pas aisé de garder son équilibre dans ce défi lancé aux éléments de la nature. Pourtant, rien ne semble effrayer les surfeurs accrochés à des voiles tendues à l’extrême sous la poussée des vents et des embruns. Après plus d’une heure de glisse, les surfeurs rejoignent la terre ferme sous les regards admiratifs et quelque peu envieux des estivants. Après avoir soigneusement plié les voiles, ils rejoignent le siège du club situé à une vingtaine de mètres en amont, dans les locaux exigus aménagés dans l’un des sous-sols du front de mer. Au fronton de ce modeste siège, un sigle aux couleurs chatoyantes : Fun Gliss Skikda. Ne prenant même pas le temps de se reposer, pourtant certains d’entre eux s’affairent à tracer les contours d’un terrain en vue du lancement imminent d’un tournoi open de beach-volley. D’autres tirent un filet entre les deux poteaux aménagés à cet effet. Dans le même temps, une troisième équipe s’occupe à trouver le meilleur emplacement possible à la sono et régler la meilleure acoustique possible. Au bout d’une demi-heure d’efforts, tout est en place. Le DJ de service est aux commandes de sa console et la première rencontre de beach-volley est entamée sous le rythme endiablé d’une salsa. En quelques minutes, l’ambiance est à son comble à la grande joie des estivants qui suivent avec attention les exploits techniques réalisés par des volleyeurs aguerris organisés par paire conformément aux règles de ce sport de plage. Les plus jeunes ne sont pas oubliés pour autant. Ils sont invités à leur tour à participer à des activités récréatives couronnées par la remise de cadeaux. L’ambiance est bon enfant et invite à une détente totale des familles ravies d’avoir planté leur parasol aux abords du carré réservé à ce sanctuaire de la planche à voile. L’étonnement est grand et nous incite à en savoir plus sur ce club aux multiples facettes. Aux commandes techniques de ce club affilié à la ligue nautique de Skikda depuis 1999, Azzedine Bouafia est un TSS de la jeunesse et des sports. Sa passion des sports de glisse lui prend tout son temps. Pourtant, il en parle avec un arrière-goût d’amertume : « Notre club souffre cruellement de manque de moyens et si ce n’est le désintéressement et l’abnégation de nos adhérents, nous aurions mis depuis longtemps la clé sous le paillasson. Le local souffre d’une forte humidité qui ronge les plafonds et les équipements sont exposés aux mêmes nuisances. » Notre interlocuteur évoquera l’absence de moyens financiers pour leur assurer entretien et renouvellement. Si ce n’est le système D dont font preuve les adhérents, le Fun Gliss aurait sombré depuis longtemps dans l’oubli face à l’indifférence totale manifestée à son égard par les autorités compétentes de Skikda. Même le palmarès élogieux du club ne parvient pas à changer cette position. Deux coupes d’Algérie, plusieurs titres de champion d’Algérie et un champion d’exception, le jeune Mefti Abderrahim, classé récemment 7e à l’issue d’une compétition internationale d’envergure organisée en Tunisie. A bon entendeur.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)