M'sila - Parc et sites naturels, zone humides


Site de Mergueb

Site de Mergueb
Situé au niveau de la wilaya de M’Sila,la Réserve Naturelle de Mergueb créée en 1988, couvre un territoire de 12.500 hectares. Elle est située sur les hautes plaines, à 160 Km au sud d’Alger. Le climat de cette région est caractérisé par une température moyenne annuelle de 17°C, des précipitations d’environ 200 mm/an et une saison sèche d’une durée de 7 à 8 mois (mai à décembre). La Réserve Naturelle de Mergueb est caractérisée par un climat aride moyen à hivers frais.

La Réserve Naturelle de Mergueb se distingue par la variété et la qualité de ses écosystèmess végétaux dont les mieux représentés sont : la steppe à alfa (Stipa tenacissima), la steppe à Salsola (Salsola vermiculata), et (Artemisia campestris), et dans les « dayas » (dépressions) les formations à pistachiers et jujubier (Pistacia atlantica, et Zizyphus lotus).

Mais c’est surtout à la richesse de sa faune que Mergueb doit son statut de future Réserve Naturelle. La présence de la gazelle de cuvier ou de montagne (Gazella cuvieri) donne à la Réserve Naturelle de Mergueb une importance mondiale. Cette gazelle endémique du Maghreb est menacée sur toute son aire de répartition, elle figure sur la liste rouge de l’UICN. L’espèce est protégée par la loi algérienne depuis 1983. La population totale est estimée à 400 individus et la réserve en abrite une quarantaine.

D’autres espèces animales fréquentent la réserve, les plus remarquables sont : le hérisson d’Algérie, le hérisson du désert, le lynx et l’hyène rayée. Un nombre important d’oiseaux a été recensé au niveau de Mergueb : 83 espèces dont plus de 50% sont migratrices.

La menace principale à la conservation de la biodiversité dans la région de Mergueb est l’utilisation abusive et non durable de ressources naturelles et biologiques et le surpâturage autour de la réserve induisant une perte de la biodiversité dans la zone ainsi qu’une dégradation des sols.

Le projet mettra en oeuvre la politique d’utilisation des terres et des programmes de réhabilitation qui visent la promotion de la production pastorale extensive dans les régions steppiques et dégradées (Mergueb et d’autres sites) pour combattre la désertification et pour régénérer la couverture végétale des pâturages.

Le projet devra formuler le plan qui permettra de déclarer officiellement le site comme réserve naturelle ainsi qu’un plan de gestion, qui identifiera les activités innovatrices et les modalités à adopter par le gouvernement Algérien afin de promouvoir l’utilisation rationnelle et la conservation de la biodiversité ainsi que la biodiversité des pâturages.

Le projet et les partenaires locaux accéléreront, dans la réserve de Mergueb, les activités de lutte contre la désertification et de réhabilitation de terres dégradées par des opération de réensemencement avec des graines de fourrage d’espèces locales afin d’enrichir la flore locale.

Le projet réhabilitera quelques sources d’irrigation et des ouvrages de stockage d’eau pour les espèces sauvages et migratrices.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)