Oran - Revue de Presse


SIDI BEL ABBES Halte à l'urbanisation anarchique

L'on vient d'apprendre, ce mardi, que lespouvoirs publics tiennent à améliorer le cadre de vie des populations urbainesà Sidi Bel Abbès, chef-lieu de wilaya, ainsi que toutes les localités urbaines.Cette décision est motivée par les difficultés multiples que rencontrent lescitoyens des cités urbaines qui n'ont pas cessé de connaître une détériorationde leur environnement immédiat. Des moyens financiers ont été dégagés pourchanger le look des villes urbaines indique-t-on. A l'origine des conditionsdifficiles ayant trait au cadre de vie, l'on signalera les aspectssocioéconomiques, la recherche de l'emploi, rendu difficile lors de la décennieécoulée par le contexte sécuritaire sévissant, qui ont provoqué un exode ruraltrès particulier. La ville de Sidi Bel Abbès englobe plus de la moitié de lapopulation de la wilaya. Plus de 80% de la population de la wilaya estconcentré dans les chefs-lieux des agglomérations principales, Sfisef, Telagh,Benbadis et naturellement Sidi Bel Abbès-ville, véritable vitrine révélatricedes maux sociaux, la promiscuité, le stress, la pollution.  Parmi les extensions anarchiques nées d'un phénomèned'urbanisation précipité, l'on cite la nouvelle ville de Sidi Djillali, au-delàdes efforts entrepris pour pallier les insuffisances constatées. Tenant comptedes données écologiques et démographiques en particulier, notre source nousfera savoir que la plaine de Sidi Bel Abbès représente le pôle de préoccupationessentiel en matière environnemental vu qu'elle concentre à elle seule plus de80% de l'activité industrielle et agricole.De nombreuses actions figurent dansle programme des aménagements urbains où sont associés tous les secteursd'activité, y compris l'implication du mouvement associatif à travers lescomités de quartiers. Les aspects hygiène et gestion des ordures ménagèresfigurent dans le dispositif arrêté pour maîtriser la collecte, afin d'éradiquerle pénible et hideux constat des décharges sauvages.  Ensomme, les pouvoirs publics, de leur approche, tentent d'appliquer une nouvellestratégie et une culture de l'environnement en impliquant le maximum lespopulations concernées, tout en renforçant la coordination intersectorielle surle terrain.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)