Sétif - Revue de Presse


SÉTIF

Un émir et son adjoint abattus Le terroriste Abdelghani Barbachi alias Amar Bougaâ, émir de la seriat (section) El Sunna, qui a échappé de justesse au ratissage du 11 septembre 2003 déclenché par l?Armée nationale populaire (ANP) sur les monts des Babors, a été abattu le 29 octobre dernier, au lieudit Tibadja, non loin de Serdj Ghoul, localité dépendante de la daïra des Babors, à 52 km au nord de Sétif. Son acolyte Mouloud Alouache n?a, quant à lui, pu échapper à l?attaque des forces armées qui ont récupéré deux armes (un Seminov et un kalachnikov). Notons que les terroristes mis hors d?état de nuire ont ensanglanté, des années durant, de nombreuses bourgades des wilayas de Sétif et Jijel. Par ailleurs, la session criminelle du troisième trimestre de l?année en cours ayant 56 affaires à traiter, dont 12 liées au terrorisme, poursuit ses activités. Ainsi, dix femmes, dont l?épouse de l?émir Abou Tourab capturées lors du ratissage déclenché par l?ANP le 11 septembre 2003 aux monts Babors et qui s?est soldé par l?élimination d?un grand nombre de terroristes, l?arrestation de 28 hommes, 25 femmes et la délivrance de 81 enfants, ont bénéficié samedi d?un acquittement. La chambre criminelle près la cour de Sétif n?a pas suivi le ministère public qui a requis 8 années de prison ferme. Les compagnes des terroristes vont donc rejoindre des enfants mis au monde en montagne. Les quatre femmes jugées une semaine auparavant n?ont pas eu la même chance. Pour le même chef d?inculpation (adhésion à groupe terroriste), elles ont écopé de 5 années de réclusion criminelle.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)