Algérie - Revue de Presse


Séssion criminelle

7 ans de prison pour 3 voleurs de câbles téléphoniques Sept ans de réclusion criminelle ont été infligés aux nommés J.Karim (22 ans), B. Abdelkader (21 ans) et B. Hamza (21 ans), par le tribunal criminel d?Oran qui a, par ailleurs, condamné par contumace à vingt ans de prison ferme une autre personne en fuite, nommée B. Abdallah, cité dans la même affaire. Ces malfrats ont été jugés et condamnés, hier, pour avoir tenté de voler des câbles téléphonique dans la région d?Aghbal, à proximité de la zone industrielle de Tlélat. C?était le 13 avril de l?année dernière que des gardiens d?une usine d?huile d?olive ont surpris, vers une heure du matin, quatre individus en train de scier des câbles téléphoniques en cuivre, à l?intérieur d?une bouche d?un conduit souterrain. Les deux gardiens de l?usine se sont vus obligés alors de recourir à leurs fusils de chasse grâce auxquels trois des quatre voleurs ont été maîtrisés avant de les remettre à la gendarmeries dont les éléments se sont déplacés sur les lieux juste après avoir été sollicités par ces vigiles. Au cours des enquêtes préliminaires, les malfrats ont tous reconnu leur forfait avant de se rétracter, hier, devant les jurés. Appelés à la barre, les deux gardiens ont formellement reconnu les trois individus et ont raconté avec détails toute la genèse de l?affaire. Les avocats de la défense ont, quant à eux, en vain essayer de disculper leurs mandants en s?appuyant sur « des contradictions » dans les déclarations des gardiens et du patron de l?usine, contenues dans les procès verbaux du juge d?instruction. Le représentant du ministère public avait réclamé, dans un bref réquisitoire, quinze ans de prison pour tous ces voleurs très connus chez les services de sécurité pour avoir séjourné à maintes reprises dans la maison d?arrêt d?Oran. Dédommagement Au cours de l?audience civile qui s?est déroulée en l?absence des jurés, le tribunal a condamné, par ailleurs, cette bande à verser une somme de 100 mille dinars représentant le dédommagement qu?ils ont fait subir à « Algérie Telecom ». Selon le représentant de la partie civile, une quantité évaluée à 584 kilogrammes de câbles en cuivre a été volée, une semaine avant la tentative du vol des trois personnes jugés hier. Il faut noter, enfin, que les câbles téléphoniques, fabriqués avec du pur cuivre, ont été, l?année dernière, très convoités par les voleurs qui les écoulaient à l?intérieur du territoire marocain, selon une source très crédible.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)