Alger - Revue de Presse


Sérieux plan

Depuis quatre années, l?Afrique est engagée dans un sérieux plan de redressement de ses économies qui ont toutes les caractéristiques du sous-développement, avec parfois l??uvre désastreuse de certains hommes, débouchant sur des conflits tout aussi dramatiques. Quatre années pour faire le tour de la question, mais aussi chaque jour de nouveaux arguments afin d?interpeller l?opinion internationale, il est vrai loin des problèmes et préoccupations de l?Afrique, sauf quand il s?agit de s?ériger en donneurs de leçon. Une nouvelle preuve en a été donnée hier avec l?effacement de l?essentiel de la dette extérieure de l?Irak. D?autres pays beaucoup moins nantis que lui n?ont pas bénéficié de cette oreille attentive que l?Afrique cherche en différents forums pour au moins alléger le fardeau de la dette. C?est le Nepad, le nouveau partenariat pour l?Afrique, qui se veut dans sa présentation et son exécution comme une succession de cercles concentriques qui sont autant de cadres d?intégration, puisque telle est sa finalité. Celle-ci sera locale, régionale et internationale. A cet égard, les leaders africains, qui ont sillonné la planète pour défendre leur projet, rappellent non seulement son but qui est le développement des économies africaines, mais que celui-ci compte sur les partenaires extérieurs en totale rupture avec les schémas anciens qui consistaient à solliciter une aide financière. Il n?en est plus question désormais, et ainsi cesseront les accusations de détournement et de corruption. Plus que cela, ce projet se veut en totale concordance avec certains principes politiques, comme la bonne gouvernance, l?exclusion des régimes issus de coups d?Etat. La démonstration en a été donnée dès 1999 juste au lendemain du sommet africain d?Alger. Pour l?instant, la communauté internationale demeure toujours attentive, mais cela est en deçà des attentes africaines. De son engagement dépend le règlement de certaines questions qui l?intéressent pourtant au plus haut point, comme l?immigration clandestine qui ne cessera que lorsque les raisons qui poussent à une telle aventure auront disparu. Ce sera au moins l?atténuation du désespoir.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)