Algérie - Ecologie


Séminaire sur la protection du littoral : La gestion des zones côtières en question



Une manifestation scientifique sous forme d’atelier a eu lieu les 11 et 12 décembre à l’Institut des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral (Ismal) à Dély Ibrahim, Alger.

En partenariat avec l’Institut universitaire européen de la mer, université de Bretagne occidentale, le workshop s’inscrit autour du thème de la gestion des zones côtières. Selon le communiqué de l’Ismal, les plans d’occupation des sols, les schémas directeurs d’aménagement ou autres instruments liés à l’organisation spatiale ne répondent pas de façon satisfaisante aux besoins immédiats de valorisation et de protection du milieu côtier et de ses ressources. « Ces approches normatives ou réglementaires, basées sur la planification, ne sont pas dynamiques et assez évolutives, pour réagir efficacement face aux rapides mutations de l’espace littoral d’une part et en assurant la couverture des spécificités des sites côtiers, d’autre part », ajoute le communiqué. Les textes législatifs mis en œuvre ces dernières années ainsi que l’émergence d’institutions de protection du littoral ne suffisent pas à éviter la littoralisation. « De multiples intervenants poursuivent des objectifs et engagent des actions en négligeant les impacts croisés sur le milieu naturel et sur les autres secteurs d’activité. L’Ismal préconise, à cet effet, ‘’la gestion intégrée des zones côtières’’ qui se présente comme une nouvelle approche et aurait comme objet d’études et d’actions des milieux marins et côtiers. » Elle est axée sur les bases interdisciplinaires de la gestion intégrée, la gestion des ressources vivantes et la gestion des ressources non vivantes », peut-on lire dans le même communiqué. La manifestation a réuni des théoriciens littoralistes relevant des différents pôles d’expertise de formation et de recherche dans 6 pays méditerranéens ainsi que des cadres concernés par la gestion et la protection du littoral. Il a été abordé les thèmes relatifs aux approches conceptuelles, à l’évaluation par les indicateurs de performance et à la qualité du milieu. Une centaine de participants étaient présents pour assister à une quarantaine d’interventions.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)