Laghouat - Revue de Presse


SÉISME DU 21 MAI

1700 élèves bénéficient d?une prise en charge Un séminaire d?évaluation de la prise en charge psychologique des élèves, victimes du séisme du 21 mai 2003, est organisé, depuis hier, par le ministère de l?Education nationale au centre de thalassothérapie à Sidi Fredj, et ce, durant trois jours. Organisé en collaboration avec l?Unicef, ce séminaire a regroupé une trentaine de conseillers pédagogiques et psychologues venus de Saïda, Laghouat, Blida, Boumerdès et Alger. Ils auront à débattre, de cette expérience vécue sur le terrain dans un contexte particulier. Selon la directrice d?études au ministère, chargée de l?opération, Mme Boumghar, ces psychologues sont intervenus au lendemain de la catastrophe sur les sites concernés. La prise en charge s?est poursuivie dans les lycées d?été organisés justement pour les élèves en classes d?examens (BEF et bac). Selon elle, près de 1 700 élèves ont été pris en charge et ont bénéficié d?un follow-up durant toute l?année scolaire. « Ce séminaire est organisé pour évaluer cette opération menée dans de bonnes conditions, il faut rendre hommage à ces psychologues et conseillers pédagogiques qui ont fait un bon travail. Cette évaluation nous permettra d?améliorer nos compétences en la matière, se former et se préparer pour l?avenir », dira Mme Boumghar. Et d?ajouter : « Le bilan est satisfaisant, il faut étendre cette expérience. On peut dire que le ministère de l?Education dispose d?un bon vivier de psychologues, de conseillers d?orientation formés par des expériences vécues sur le terrain auprès des enfants victimes du terrorisme, du séisme d?Aïn Témouchent, des inondations de Bab El Oued et du dernier séisme. » Pour Mme Boumghar, ces professionnels ont acquis une bonne expérience renforcée par des formations. Pour le secrétaire général du ministère de l?Education, M. Teboune, cette expérience doit être élargie au niveau des autres wilayas du pays. Il considère qu?une telle prise en charge doit être mise en place rapidement. Pour ce faire, « il est souhaitable que cette formation soit élargie à d?autres psychologues dans les autres wilayas pour faire face à toute éventualité de catastrophe », a-t-il souligné à l?ouverture des travaux. Ces travaux, qui prendront fin demain, seront sanctionnés par des recommandations et d?un document de référence.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)