Algérie



Secteur énergétique: le Gouvernement s'attelle à l'amélioration des conditions socioprofessionnelles



Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a indiqué, jeudi à Alger, que le Gouvernement accordait un grand intérêt à l'amélioration des conditions socioprofessionnelles dans le secteur.Dans une déclaration à la presse, en marge de la tenue de la Conférence nationale de renouvellement de la Fédération nationale des travailleurs des industries électriques et gazières (FNTIEG), M. Arkab a précisé que "le Gouvernement accorde un grand intérêt à l'amélioration des conditions socioprofessionnelles" dans le secteur, ajoutant que "la stabilité des grandes entreprises telles que Sonatrach et Sonelgaz participait de la stabilité de l'Algérie".
Assurer la stabilité de ces entreprises par l'amélioration des conditions sociales des travailleurs permettra de développer la production et de répondre aux besoins nationaux en énergie, a soutenu le ministre, soulignant que le Plan d'action du Gouvernement pour la mise en œuvre du Programme du président de la République insistait sur l'amélioration du pouvoir d'achat des citoyens.
Le secteur s'emploie à asseoir un nouveau modèle de consommation énergétique à travers la sensibilisation des citoyens à l'importance de la rationalisation de l'utilisation des produits énergétiques et le développement de l'usage des énergies renouvelables, a fait savoir M. Arkab.
Dans une allocution devant les participants à la Conférence de la FNTIEG, le ministre de l'Energie a affirmé que cette rencontre revêtait une importance majeure pour le secteur des industries électriques et gazières car intervenant, a-t-il dit, au moment où le pays connaît "une transformation et une dynamique dans le cadre de la mise en œuvre des 54 engagements du Président de la République".
En effet, a-t-il poursuivi, cette conférence intervient dans un contexte de "mutations économiques dans le secteur énergétique à la faveur du programme proposé dans le Plan d'action".
De son côté, le PDG du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras, a fait état de l'engagement de la direction de son groupe à "privilégier le dialogue social pour régler les problèmes et trouver des solutions pérennes".
Par ailleurs, il convient de rappeler qu'il s'agit de la première conférence de la Fédération nationale des travailleurs des industries électriques et gazières depuis l'élection de la nouvelle direction de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA).
La FNTIEG est actuellement présidée par Achour Telli qui est pressenti à la tête de son secrétariat général selon les échos de la conférence en attendant l'issue du vote.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)