Algérie - Revue de Presse


Santé

Les dangers de la circoncision La nuit du Destin (Leilat el kadr), cette veillée hautement religieuse, est devenue depuis quelques années une occasion pour les familles algériennes d?effectuer les circoncisions traditionnelles. La symbolique de cette nuit a poussé les gens à recourir depuis des décennies à cette pratique religieuse en cette période de l?année, pensant que « l?enfant ayant eu recours à la circoncision pourrait bénéficier de la baraka de Dieu ». Cependant, cette opération est loin d?être sans danger, car dépendant de celui qui la pratique et de son état d?esprit. Comme toute bonne chose a un prix, certaines personnes qui se sont érigées en spécialistes de la pratique profitent de cette période pour se faire un petit paquet aux dépens de familles aux revenus très modestes. En effet, ces opérations de circoncision étant délicates, elles sont souvent confiées à des « spécialistes » ou érigés comme tel. Il existe en effet deux catégories de personnes qui peuvent plus au moins recourir à la circoncision. Ceux qui possèdent un minimum d?expérience et donc de matériel pour effectuer ce genre d?opération, et ceux qui le font à l?ancienne. Si les premiers sont constitués d?infirmiers ou de médecins ayant un capital expérience acceptable et qui tentent ainsi d?arrondir leurs fins de mois, les deuxièmes n?en ont aucune, possédant certes l?expérience mais le font plus intuitivement que scientifiquement et cela peut avoir de fâcheuses conséquences sur les petits garçons. Mais tous deux ont un point commun : les conditions d?hygiène de travail déplorables souvent mises à l?index par les familles. Par ailleurs, l?engouement des familles pour les circoncisions lors de la nuit du Destin a, pour conséquences directes, la surcharge de travail pour les personnes qui s?occupent de ses opérations. La fatigue cumulée peut les conduire à commettre des erreurs ; pis ne pas se préoccuper de l?hygiène des lieux. Les premiers responsables de ces dérives restent en premier lieu, les familles des enfants. Pour contrecarrer ces dérives, certains imams ont exhorté les familles a éviter les circoncisions lors de cette nuit, en expliquant que l?opération en question n?a jamais eu de signification religieuse. Un médecin nous précisera par la même occasion que « la circoncision est un acte chirurgical qui doit être pratiqué par un médecin et personne d?autre ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)