Algérie - Revue de Presse


Saïda

Le désastre des criquets pèlerins Les résultats auxquels aurait abouti le centre de pilotage des opérations de lutte antiacridienne au niveau de la wilaya de Saïda traduisent une situation pour le moins catastrophique pour le secteur de l?agriculture, au niveau surtout des zones dites steppiques de la région. 40 000 ha en tout - superficies représentant le tiers des zones semi-arides des confins Sud-Est et Sud-Ouest de la wilaya - ont été, pour ainsi dire, infestés d?essaims de criquets migrateurs sporadiques, occasionnant d?importants dégâts aux champs de cultures et aux jeunes plantations servant de barrières ou de brise-vent. Par ailleurs, 21 000 ha ont été traités aux pesticides. Cette opération d?épandage de produits chimiques a permis de neutraliser l?espèce commune dite « marocaine » et de circonscrire sa congénère, le criquet pèlerin, pour l?empêcher de progresser vers les zones situées plus au nord où il y aurait concentration de végétaux. Aux dires des responsables des services agricoles de la wilaya de Saïda, la situation est devenue maîtrisable avec la disponibilité des moyens matériels et humains mis en ?uvre (2 camions et 2 véhicules légers équipés de pulvérisateurs de pesticides). On signale en outre qu?une cellule de permanence a été mise en place pour veiller au contrôle des opérations de lutte menées contre le criquet.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)