Saida - Elevage


SAÏDA : Le mouton bradé dans les souks



Outre la blue tongue qui a affecté 1.468 têtes d’ovins sur les 1.547 bêtes touchées, la sécheresse accentue la menace qui pèse sur le cheptel, avons-nous appris de sources concordantes. 200 ovins et 10 bovins ont péri des suites de la maladie, malgré les dispositions prises par les services vétérinaires de la DSA, les éleveurs et les collectivités locales. «Les endroits susceptibles de couver les germes sont traités régulièrement à l’insecticide et à la chaux», est-il souligné, portant le nombre de foyers traités à 40 durant les dernières semaines.

Par ailleurs, le coût de l’aliment de bétail a découragé plus d’un éleveur en cette période de rude sécheresse, obligeant le fellah à brader son cheptel parfois, surtout dans les zones steppiques de Moulay Larbi, Sekhouna et Sidi Ahmed. Aussi, les maquignons se frottent-ils les mains, saisissant l’opportunité de la chute des prix pour réussir des affaires à la veille des périodes du pèlerinage et de l’Aïd El-Adha.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)