Saida - Revue de Presse


SAÏDA La fièvre électorale ranime les passions



Les ténors de la chose politique brouillentles pistes, maintenant le secret absolu sur les listes des candidats à lachambre basse. La vox-populi et les actions tendant à courtiser les éventuels«têtes de liste pour mener la barque dévoilent, on ne peut mieux, la guéguerre,chez les formations lourdes et l'attentisme, chez les portillons «qui risquentde rafler la mise» osent certains habitués des urnes» toute la lutte intestinedans les rangs coalisés est aiguë», ajoutent-ils. Toujours est-il qu'au niveaudu même parti, dont la direction locale fut confiée à un opérateur économiqueprivé, sept (07) noms circulent déjà et plus de 60 candidats revendiquent undroit à la députation. «Bien entendu, la liste définitive sera arrêtée à ladirection centrale, même si la mouhafadha pourrait opérer à un classementprovisoire» nous est-il précisé. Au RND, l'on constate que l'activité «aussiintelligente soit-elle» est-il remarqué, s'effectue sans bruit ni fracas.D'anciennes figures de la formation d'Ouyahia mèneraient la joute et ilsemblerait que la discipline est respectée, jusqu'à ce jour. Par contre, chezHMS, c'est le silence absolu et la discrétion totale. Aucune supputation n'afiltré et l'opacité règne dans l'attente du même salvateur. Les partisdémocrates semblent avoir trouvé la voie dans l'union et l'alliance, «ou mêmela fusion pour certains» est-il laissé entendre. Le volet représentatif au seindes commissions de surveillance n'est pas en reste, «car les places coûtentcher» nous est-il avoué, et «l'accréditation partisane passe par la bénédictionlocale». En attendant le dépôt légal des listes, une effervescence latenterègne à Saïda. La fièvre électorale ayant ranimé les passions, l'électorat estcourtisé de tous bords et en tout lieu, «bien que l'on s'attende à unecroissance des candidatures indépendantes» est-il prophétisé.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)