Algérie - Revue de Presse


Saïda-Cité universitaire : Les étudiantes bloquent l?administration

Les étudiantes ont bloqué, depuis deux semaines, l?entrée de l?administration de leur résidence universitaire Ahmed Medeghri pour réclamer une meilleure prise en charge. Dans un communiqué, les militantes affiliées à l?Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA), accusent l?administration de cette cité qui héberge près de 2 300 étudiantes « de mauvaise gestion » et demandent « la révision du règlement intérieur de la cité. » Les problèmes cités sont nombreux ; ils ont pour nom « l?insécurité, car des personnes étrangères pénètrent à l?intérieur de la résidence, l?absence d?hygiène dans les toilettes, les vitres cassées et le manque d?électricité. » « Une situation, témoignent les étudiantes, qui a crée de nombreuses maladies. » Les protestataires relatent également le cas « d?une grande décharge à proximité du restaurant universitaire qui dégage une odeur pestilentielle qui ôte toute envie de se restaurer. Les repas sont d?ailleurs peu consistants et les règles d?hygiène sont peu respectées. »




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)