Algérie - Revue de Presse


Rotary international

Des actions concrètes Pas de strass ni de smoking. La dernière rencontre d?information du Club Alger-Est du Rotary international ne cadrait pas avec l?image luxueuse, pour ne pas dire les préjugés que l?on accorde généralement à ce type d?associations caritatives. L?ambiance était plutôt bon enfant. Tenues correctes, sans plus. Un public de plus d?une centaine de membres et d?invités où dominaient les cadres d?entreprises, les professions libérales, les médecins, les architectes, les experts comptables, etc. et quelques dirigeants de PME. Comme si l?on avait écrit sur le carton d?invitation « snob s?abstenir », on était loin de la réputation de « scoutisme aristocratique ». Mardi dernier, à l?hôtel El Aurassi, les invités du Club Alger-Est ont pu apprendre que le Rotary international comprenait aujourd?hui, après plus d?un siècle d?existence (création en 1905 par Paul Harris, avocat à Chicago), plus de 1,2 million de membres, dont 14% de femmes, répartis en 320 000 clubs. L?exposé a mis en relief le rôle joué par le Rotary dans la création des instances internationales telles que l?ONU, l?Unesco ou la FAO et sa participation en tant qu?observateur en leur sein. Le Rotary international a fixé pour l?exercice 2006-2007 des objectifs prioritaires d?actions portant sur les problèmes de l?eau, l?alphabétisation et enfin la santé et la faim dans le monde. Ces axes d?intervention sont venus compléter l?action centrale de l?ONG pour l?éradication de la poliomyélite dans le monde, à travers laquelle elle s?était distinguée en réunissant une contribution de 600 millions de dollars. Mais le plus intéressant a été sans doute d?apprendre ce que le Club Alger-Est, un parmi les 6 d?Alger, a réalisé comme actions. Le financement et l?aménagement à Alger même d?une clinique mobile dentaire qui a été offerte aux autorités sanitaires de Timimoune a retenu l?intérêt des participants par son efficacité et le recours à des compétences et à de bonnes volontés algériennes. Cette opération phare du Club est venue couronner une activité diverse de contribution au bien-être sanitaire et social : envoi d?enfants souffrant de maladies graves pour des opérations chirurgicales à l?étranger, aides à la formation d?étudiants méritants, etc. Le président du club, Abdelhadi Meraoubi, ancien dirigeant de banque, et ses collègues ont eu le talent de convaincre par des réponses claires en s?appuyant sur les résultats concrets de leur action et en évitant tout discours, sinon pour illustrer la devise de leur ONG : « Servir d?abord ».




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)