Rentrée dans le secteur de la formation professionnelle, Neuf nouvelles spécialités à Tipaza



Pour cette rentrée du mois de septembre 2006, le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya de Tipaza s’est penché sur la création de neuf nouvelles spécialités, afin de répondre aux besoins actuels des vocations de sa wilaya. Il s’agit, entre autres, de la gestion des déchets, la réparation horlogerie, le froid et la climatisation, la maintenance des engins agricoles, la topographie, la maintenance des bateaux de pêche et de plaisance, et la photographie.

Les statistiques de la wilaya de Tipaza révèlent un effectif de 4056 pour la formation résidentielle, 4206 pour la formation par apprentissage, 190 en cours du soir et 645 femmes au foyer en formation. Par conséquent, les 8907 bénéficiaires des spécialités du secteur de la formation et l’enseignement professionnels se répartissent à travers 12 infrastructures du secteur, en l’occurrence l’Institut national spécialisé à Hadjout, 8 CFPA (Koléa- Fouka- Bou Ismaïl- Bourkika-Tipaza- Menaceur- Sidi Ghilès- Gouraya) et 3 annexes (Attatba- Sidi Amar- Damous). En matière d’encadrement d’abord, la wilaya de Tipaza procédera au recrutement de 28 enseignants supplémentaires à compter du début du mois d’octobre 2006, ensuite elle va acquérir de nouveaux équipements technico-pédagogiques notamment en menuiserie du bâtiment, poterie céramique, cuisine de collectivité, horticulture et espaces verts, électronique industrielle, électronique des équipements audiovisuels, mécanique et réparation de machines agricoles et boulangerie pâtisserie. Selon les prévisions établies pour cette rentrée dans le chapitre de la formation résidentielle, allant du niveau 2 jusqu’au 4, il y aura un effectif de 1500 stagiaires qui ont été dispatchés à travers 51 sections existantes dans 11 établissements, du moment que l’annexe de Sidi Amar ouvrira ses portes pour la 1re fois cette année avec une capacité d’accueil de 100 places pédagogiques pour 3 sections. Le CFPA de Gouraya, qui dispose d’une capacité d’accueil en régime d’internat de 60 places, n’arrive pas à trouver des stagiaires qui désirent bénéficier de ce régime de faveur. L’information est-elle arrivée jusqu’aux jeunes qui habitent les zones rurales lointaines de cette partie ouest de la wilaya de Tipaza ? Le sort des stagiaires et apprentis à l’issue de leur formation avait fait l’objet de multiples séances de travail, présidées par le chef de l’exécutif de la wilaya de Tipaza, ayant regroupé divers secteurs d’activité. Ces réunions avaient abouti à des résultats positifs. Le directeur de la formation et de l’enseignement professionnels précise : « Nous avons signé six conventions pour aider et accompagner nos stagiaires dans le monde du travail. Avec la DLEP pour placer 207 apprentis des spécialités du bâtiment et travaux publics dans les entreprises de ce secteur, avec l’OPGI pour intégrer 100 apprentis dans le secteur du bâtiment, avec la direction de la PME et la CAM pour placer 55 apprentis dans les spécialités de l’artisanat traditionnel, avec Algérie Télécom et l’Ansej pour insérer une formation complémentaire de 30 diplômés sans les spécialités de câblage, de canalisation et d’installation téléphonique, pour à la fin, créer 6 micro-entreprises de 5 personnes par groupe et une convention est en cours de signature avec la direction de la pêche pour intégrer 52 apprentis dans les spécialités de charpente maritime, ramendeur, stratifieur et conservation de poisson, marin pêcheur. » Il y a lieu de rappeler que la wilaya de Tipaza s’était distinguée l’année écoulée lors du concours national dans la formation professionnelle grâce aux prouesses de ses stagiaires dans divers spécialités, elle a pu décrocher la seconde place au classement général.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 30533
Posté par : bouraoui walid
Profession : deua en electronique
Ville : jijel
Pays : Algérie
Date : 15/04/2012
Message : salut, je voudrai faire une formation de charpente bois maritime et je voudrai vous contacté ou vous me donner des information pour me inscrit chez vous,en attente de votre réponse accepté monsieur nos salutations