Algérie - Revue de Presse


Réception de la radio à Chlef

Le littoral à l?écoute Jusque-là sevré des programmes de la radio nationale, surtout sur la bande FM, le littoral de la wilaya, long de 120 km, va pouvoir enfin capter les émissions radiophoniques dès l?été prochain, avons-nous appris hier auprès de la direction de l?administration locale (DAL) de la wilaya. C?est cette administration qui a financé le projet d?acquisition de huit émetteurs avec la collaboration technique de TDA. « Notre intervention a consisté à financer l?opération et à confier le marché d?acquisition des équipements techniques nécessaires à un opérateur spécialisé, selon la procédure réglementaire. Celui-ci doit, dans un délai de trois mois, assurer la fourniture de l?équipement en question qu?il mettra à la disposition de l?entreprise publique de télédiffusion pour la mise en place de ces installations », nous a indiqué à ce propos le DAL, Sid-Ali Mohamed, qui soulignera que cette initiative locale vise à sortir cette région de son isolement en matière de réception des chaînes de la Radio nationale. Le projet vise également à éliminer les zones d?ombre constatées depuis fort longtemps dans la diffusion des programmes de l?ENTV, en particulier au chef-lieu de wilaya et dans la partie sud de la daïra de Oued Fodda. Cinq émetteurs seront installés le long du littoral et les trois autres dans la plaine du Cheliff et à la périphérie de Oued Fodda. Les sites devant accueillir ces installations ont déjà été localisés et aménagés par les APC concernées, selon le premier responsable de la DAL. Les auditeurs des chaînes de l?ENRS, notamment El Bahdja, les Chaînes I et III et les radios locales de la région ouest, ont, comme il fallait s?y attendre, accueilli avec joie la nouvelle, en ce sens qu?ils vont pouvoir, dès l?été prochain, capter normalement leurs stations préférées sur FM. En attendant, le vide laissé par ces dernières a été vite comblé par les? chaînes espagnoles et Médi 1.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)