Alger - Tramway


REALISATION DU TRAMWAY D’ALGER, Ce sera entre Alstrom et Siemens

Deux groupements internationaux ont été retenus pour la course finale à la réalisation du tramway d’Alger, suite à l’analyse des offres reçues par l’entreprise du Métro d’Alger qui a procédé, hier, à l’ouverture des plis.

 Constitué d’Alstom-Algérie, Alstom-France, Todini construction général (Italie) et l’entreprise privée de travaux publics «Hadad», le groupement Alstom a fait une offre de 25,62 milliards de DA dont 213,48 millions d’euros, avec un délai de réalisation de 36 mois. L’offre du groupement Siemens, comprenant Siemens AG -Allemagne Siemens-Algérie, Yapi Merkezi (Turquie) et CAF (Espagne), s’élève à 25,975 milliards de DA dont 208,355 millions d’euros pour un délai de réalisation de 36 mois également. Une commission installée à l’effet d’examiner ces offres dispose de 20 jours pour rendre son verdict et départager les deux prétendants. Les offres financières seront passées au crible sur la base du principe du moins-disant. Siégeant à partir d’aujourd’hui, pour une période allant jusqu’à vingt jours, à l’effet d’étudier dans le détail ces offres financières, une commission d’évaluation aura à retenir le partenaire le mieux-offrant. Mais la commission a fait état d’une «légère longueur d’avance» pour Alstom grâce à son étude technique, qui pourrait faire la différence dans le choix définitif du partenaire. Le démarrage des travaux est prévu pour le mois de septembre prochain, selon les indications fournies par le directeur des Transports par câble de l’entreprise du Métro d’Alger, M. Amar Kheliouia, après que les préparatifs du chantiers soient terminés et dont le début et prévu à la fin du mois de mai.

Selon les explications du directeur du Transport de la wilaya d’Alger, la ligne du métro longue de 23,2 km reliera la ville d’Alger (Carrefour des Fusillés) à Dergana, localité située à l’est de la capitale. Ce sera la ligne numéro 1 (ligne Est) du tramway qui desservira sur son passage plusieurs quartiers et communes. La mise en service de ce moyen de locomotion urbain par excellence est prévue pour 2009. Il desservira les secteurs du Carrefour des Fusillés, Hussein Dey (rue Tripoli), El-Harrach, Cinq Maisons, Cité les Bananiers, Bab Ezzouar, Bordj El-Kiffan et Dergana. Le tramway traversera 38 stations dont 8 pôles d’échange -tramway, métro, téléphérique et bus- et l’interdistance moyenne entre deux stations sera de 630 m. Ce qui désenclavera les grands pôles d’habitat situés sur la périphérie Est de la capitale.

 Les pouvoirs publics escomptent ainsi réduire la congestion de la circulation automobile dans la capitale et répondre, dans des conditions de confort économique raisonnables, aux besoins de la population en matière de déplacement.

 Pour rappel, l’avis d’appel d’offres avait été lancé le 1er octobre 2005 et 24 entreprises avaient alors retiré le cahier des charges après s’être constituées en groupements, selon l’EMA, qui évalue à quelque 20 milliards de DA le coût global du projet.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)