Algérie - Revue de Presse


Réalisation de barrages à Tipaza



Kef Eddir en renfort Après la réalisation du barrage de Boukourdane d?une capacité de 90 millions de mètres cubes d?eau dans la daïra de Sidi-Amar, construit par les Chinois durant les années 1980, la wilaya de Tipaza se voit dotée d?un autre ouvrage tout aussi grandiose. En effet, il a été décidé la construction d?un second barrage dénommé Kef Eddir, dans la daïra de Damous, situé à l?extrémité ouest de la wilaya, d?une capacité de 125 millions de mètres cubes. Une enveloppe financière, d?un montant global dépassant les 8 milliards de dinars, a été allouée pour la réalisation de ce barrage. Cet ouvrage du secteur de l?hydraulique desservira trois wilayas. En plus de la partie extrême ouest de la wilaya de Tipaza, il alimentera également une zone de la wilaya de Chlef et de Aïn Defla. Le barrage de Kef Eddir permettra de satisfaire, jusqu?en 2030, les besoins en eau potable des trois communes de la daïra de Damous, en l?occurrence Beni Mileuk, Damous et Larhat, grâce à un volume de 4 millions de mètres cubes d?eau/an, mais aussi de satisfaire les autres besoins en eau potable des localités avoisinantes avec un volume de 50 millions de mètres cubes/an, et enfin permettra l?irrigation de 765 ha de terrse agricoles avec un volume de 3,90 millions de mètres cubes/an. Les travaux de cet important ouvrage ont été confiés à l?entreprise italienne Pizzarotti Todini pour un montant global de 7 516 867 611,61 DA. Le délai avait été fixé à 31 mois à partir du 5 juin 2006. Il n?en demeure pas moins que les délais risquent de ne pas être respectés, compte tenu de certains aléas qui peuvent surgir en cours des travaux. L?Etat a renforcé le dispositif sécuritaire pour permettre aux entreprises de travailler dans de bonnes conditions. Dans le cadre de ses visites de travail dans les daïras, le barrage de Kef Eddir a reçu, à maintes reprises, la visite du chef de l?exécutif de la wilaya de Tipaza, qui partait s?enquérir de l?état d?avancement de cet ouvrage stratégique. En outre, un projet de construction d?une station de dessalement de l?eau de mer à Gouraya d?une capacité de 100 000 m3/jour avait été retenu par le département ministériel de Chakib Khelil, cet autre important ouvrage permettra de résoudre le problème d?AEP non seulement le long de la côte ouest de la wilaya de Tipaza, mais favorisera la distribution du liquide précieux au profit des habitants qui vivent au niveau de ces agglomérations érigées dans les hautes chaînes de montagne de cette même zone du territoire de la wilaya.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)