Skikda - Revue de Presse


Rapport de L?APW de Skikda

« L?explosion du GNL était prévisible » Lors de sa dernière session, l?Assemblée populaire de la wilaya de Skikda (APW) a exposé un rapport relatif à la catastrophe du GNL qui s?était produite le 19 janvier dernier. Evitant d?emblée de court-circuiter le rapport du ministère de l?Energie et des Mines, les élus de Skikda ont tenu cependant à revenir aux causes éventuelles de l?incident et aux conditions de sa prise en charge. D?abord, le rapport laisse comprendre que l?explosion est due, selon les déclarations du directeur de l?énergie et des mines de la wilaya de Skikda, à une fuite massive de gaz au niveau de l?unité 40 du complexe. Le rapport implique même le directeur du complexe qui reconnaît que « cette unité n?a pas été rénovée malgré les problèmes qu?elle enregistrait et qui étaient (les problèmes) bien connus ». Ainsi, il ressort du rapport de l?APW une nette confirmation que l?incident aurait pu être évité. « Le PDG de l?entreprise était en visite au complexe du GNL deux mois seulement avant la catastrophe et il a été mis au courant de la situation de l?unité 40. Pourquoi n?avait-il pas pris la décision d?arrêter la production de cette unité du moment qu?elle n?a pas été rénovée comme les autres unités ? », se sont interrogés les élus. Ils se sont également interrogés sur l?efficacité de la politique engagée en matière de sécurité des installations du moment qu?elle engendre de grandes pertes en vies humaines et de graves conséquences économiques. Plus loin encore, le rapport dans son traitement des conditions dans lesquelles le sinistre a été pris en charge, les élus ont eu le courage, même si l?esprit protocolaire restait de mise, de mettre à nu les carences relevées dans les dispositifs de coordination entre les différents intervenants après l?explosion « au moment où le directeur de la Protection civile affirme qu?il est intervenu à temps et que ses hommes auraient rencontré des difficultés pour accéder à la zone pétrochimique, le responsable de cette zone déclare, quant à lui, que les pompiers ont trop hésité avant d?accéder au lieu du sinistre », des déclarations que les élus disent évoquer juste « pour attirer l?attention et pour régler tout différend, s?il en existe, afin de retrouver la cohésion indispensable à toute intervention dans ce genre de catastrophe ». En guise de recommandations, les élus de l?APW ont surtout insisté sur la nécessité de doter la ville d?une unité de soins pour les grands brûlés et ont également demandé à ce que les causes de la pollution qui nuit à la santé de la population soient définies pour une meilleure prise en charge de ce phénomène bien présent dans la ville de Skikda.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)