Algérie


Ramtane Lamamra : "Le Parlement ne sera pas dissout et toutes les institutions fonctionneront normalement"



Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi que le Parlement "ne sera pas dissout" et que toutes les institutions continueront à fonctionner normalement jusqu'à l'élection du prochain président de la République."Le président de la République a indiqué dans son dernier message à la Nation que les institutions actuelles continueront à fonctionner normalement jusqu'à l'élection du prochain président de la République et il n'y aura pas de vide à aucun niveau et toutes les institutions continueront à fonctionner normalement, y compris le Parlement", a indiqué M. Lamamra lors d'une émission spéciale de la Radio nationale.
Ramtane Lamamra, qui a été l'invité, de la Chaîne 3 de la Radio algérienne a annoncé , que le premier ministre, Noureddine Bedoui, récemment désigné à la place d'Ahmed Ouyahia, animera une conférence de presse, ce jeudi. A une question sur la composante du futur Gouvernement, le vice-Premier ministre a fait savoir que la participation de l'opposition et de la société civile était "souhaitable", rappelant que le président de la République veut un "renouvellement substantiel" de l'Exécutif avec de nouveaux visages, notamment des femmes et des jeunes.
Il a ajouté dans le même sens que si des représentants de l'opposition et de la société civile "souhaitent intégrer ce gouvernement, ils sont les bienvenus".
Il est à noter que M. Lamamra a pris, mercredi matin, ses nouvelles fonctions de ministre des Affaires étrangères en remplacement à M. Abdelkader Messahel. Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie de passation de consignes au siège du ministère des Affaires étrangères, M. Lamamra a exprimé ses remerciements au président de la République, pour la confiance qu'il a placée en lui pour occuper ce poste. A ce propos, il a mis en avant "l'intérêt qu'accorde le chef de l'Etat à la diplomatie algérienne et son attachement à ce qu'elle remplisse pleinement son mission, notamment lorsque la nation a besoin de transmettre aux partenaires étrangers et au monde extérieur le message des aspirations du peuple algérien". "Nous sommes appelés, à l'instar de l'Armée nationale populaire (ANP) et autres institutions sécuritaires, à nous mobiliser au service la nation en cette conjoncture qui requière de nous tous la prudence, la vigilance et l'engagement à concrétiser les orientations du Président Bouteflika", a-t-il ajouté.
Soulignant "les acquis importants réalisés par la diplomatie algérienne à travers les années", M. Lamamra a salué "le professionnalisme et la performance des cadres du ministère des Affaires étrangères, particulièrement l'élément féminin et les jeunes occupant des postes de direction".
De son côté, M. Messahel a tenu à remercier le Président pour la confiance, dont il a été investi en lui permettant d'occuper plusieurs postes, notamment celui de ministre des Affaires étrangères.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X
Notre page facebook