Algérie - Radio et télévision


Radios régionales, Quels moyens pour le tout numérique ?

Sur les quelque 17 wilayas ne disposant pas encore d’une station de radio régionale, une dizaine devra l’être avant la fin 2007.

Parmi elles Tizi Ouzou, dont I’APW a dernièrement proposé sa contribution pour permettre d’accélérer la réalisation de ce projet. Selon le nouveau directeur général de la Radio nationale, Azzedine Mihoubi, que nous avons approché en marge du troisième séminaire sur les radios régionales, qui a pris fin dimanche dernier à Béjaïa, la prospection est lancée pour trouver le siège qui abritera la station. « Une commission s’est déplacée à Tizi Ouzou pour cela », nous a-t-il dit. Ce qui pourrait être la Radio Djurdjura, très possible dénomination, aura de la voix et viendra bousculer son aînée Soummam et tenter de séduire les auditeurs kabyles. La même concurrence est permise dans les régions du Hodna, d’El Hidhab, des Aurès... En attendant l’ouverture du champ audiovisuel au privé (non encore au programme), le projet du ministère de la Communication a cela d’avantageux : il permettra une concurrence qui imposera de satisfaire l’exigence de la qualité. Notamment sur le plan des programmes. A l’horizon 2009, on se bousculera sur les ondes, on devra compter 48 radios locales à travers le territoire national. Une radio donc pour chaque wilaya. Soit un ambitieux programme d’investissement qu’il faudra impérativement conjuguer à l’exigence de la qualité. Le ministère de la Communication entend armer la Radio nationale en outils de la modernité pour lui permettre de suivre le rythme de la concurrence mondiale. Pour ce faire, la numérisation totale est promise avant le 31 décembre 2007. 16 mois en somme pour répondre à cette exigence. Des responsables de radios régionales ont demandé de pouvoir disposer de consoles numériques pour pouvoir achever l’opération de numérisation entamée dans leur station. Sur-le-champ, la réponse a été négative. Alors, la Radio nationale, promise au statut de « grand et puissant pôle médiatique », a-t-elle les moyens de sa politique ? Certaines stations, dont la Radio Soummam qui a été la pionnière dans le domaine, se sont mises au numérique depuis 2003 sans pour autant arriver à une numérisation complète puisque la diffusion passe toujours par des consoles analogiques. L’achèvement de l’opération est tributaire de ces consoles numériques dont l’acquisition n’est pas dans leurs cordes. Un matériel qui coûterait cher. Quelles priorités donc pour la tutelle dans les projets d’équipement des stations radiophoniques ? Pour l’heure, prioriser les radios partiellement numérisées ne semble pas être l’option prise. A la lumière de l’exposé du responsable des radios régionales au séminaire de Béjaïa, le budget d’équipement de la Radio nationale ne prévoit pas encore ce genre d’acquisition pour ces stations radiophoniques. Du moins pas pour beaucoup parmi les anciennes, au contraire de celles à créer et surtout pour les chaînes nationales, du fait de leur statut, dont « les consoles numériques sont arrivées ». Pourtant, M. Mihoubi, à la tête de la Radio nationale depuis près de deux mois, appuie, avec conviction, l’échéance déjà avancée pour la numérisation de toutes les stations radio. « Ce sera fait avant la fin 2007 », nous a-t-il répondu. En attendant, huit radios régionales, Laghouat, Tiaret, Jijel, Batna, Constantine, Tamanrasset, Adrar et Sidi Bel Abbès, ne sont pas dotées encore de réseaux informatiques. L’installation est à prendre en charge dans le cadre d’un programme que la direction de la Radio nationale dit avoir tracé. Si pour certaines de ses radios l’obstacle a été jusque-là d’ordre technique, les trois dernières stations précitées, par exemple, ont buté, par contre, sur la problématique de l’autofinancement. Leur manne publicitaire étant maigre, la moindre acquisition est au-dessus de leurs capacités financières. Ceci n’a pas empêché l’interpellation des responsables des radios régionales pour faire l’effort de compter sur les rentrées publicitaires : « Il faut faire le deuil du temps où l’on sollicite la direction pour l’achat même d’un rouleau de scotch. » Grand défi sur les ondes.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)