Algérie - Radio et télévision


Radio nationale-Première édition des Micros d’Or : Ondes de choc locales



Il s’agit d’un rendez-vous annuel primant les productions des programmes radiophoniques des Chaînes I, II, III ainsi que celles locales. « L’objectif premier de cet événement qu’est le Micro d’or, est de valoriser la production radiophonique de qualité. A l’heure de la suprématie de l’image, le son(radiophonique) n’est pas en reste. Il est important.

Il faut encourager la production de qualité. Et l’exemple des radios régionales est patent. Comme les radios de Jijel émettant depuis le 1er novembre 2006, une prouesse, ou encore de Tiaret et Mostaganem. Il y a un effort de création. Un nouveau souffle chez la nouvelle génération à la radio. Il faut motiver et encourager ces jeunes », indiquera à ce propos Azzeddine Mihoubi, DG de l’ENRS. Ce concours, ouvert aux chaînes nationales, thématiques, régionales et autres agences de communications, ainsi que des distinctions individuelles, s’articule sur 14 catégories récompensant notamment les émissions sportives, pour enfants ou encore d’investigation. Et ce, selon des critères de sélection se basant sur l’originalité thématique, la qualité de la présentation, la pertinence, la conformité textuelle, sonore et radiophonique (normes). Le jury, présidé par le docteur Salim Kalala, universitaire, est constitué de Saïd Eulmi, réalisateur, de Saïd Hilmi, comédien, du docteur Mohamed Khodja, universitaire, de Mustapha Benabi, journaliste et cadre à l’ENTV, de Mohamed Aouadi, journaliste et chargé de projet à l’ENTV, de Saleha Aoues, journaliste, de Mohamed Beghali, journaliste, et de Mme Sari, journaliste. Ainsi, la Chaîne III a raflé trois Micros d’or. Celui de la meilleure émission économique, sociale et politique pour « L’histoire en marche », la meilleure animatrice radio, Meriem Abdou, aux côtés de son alter ego Samiha Halli, ex aequo avec Malika Belhadj de la radio locale de Relizane, et celui du meilleur enregistrement inédit, une interview du défunt Yasser Arafat, président de l’Autorité palestinienne « goupillée » par la très professionnelle Meriem Abdou. La diffusion d’un extrait de l’entretien aura été un moment fort et intense de cette soirée. Très émue, Meriem Abdou nous confiera : « Je suis très contente de cette distinction. Même si on n’aurait pas été récompensé, cela ne nous aurait pas empêché de continuer à faire l’émission (L’histoire en marche) le mercredi prochain. Ce Micro d’or nous booste encore plus. » Cette édition inaugurale des Micros d’or aura été marquée par la razzia des radios locales. La radio de proximité s’est fait entendre haut et fort. Le Micro d’or du meilleur reportage/enquête a été décroché par la radio locale de Tiaret pour « Harraga » ainsi que Radio El Bahdja pour « Abtal fi dhal » (Héros dans l’ombre), Radio Mostaganem s’est vu recevoir le prix de la meilleure émission de variétés et de divertissement avec « Les Meddahates », « l’outsider » Radio Jijel a été consacrée pour son scoop « Rihlat kabdh aâla Zidane », Radio M’sila a eu le trophée de la meilleure émission enfantine pour « Baraim el amal », Fethi Zbiri de Radio Biskra a été élu meilleur réalisateur pour le reportage sur le tourisme local, Mouafek Hissan Zair de Radio Tlemcen a reçu le Micro d’or du meilleur présentateur de journal. Le prix spécial de l’Eau a salué le travail de la Chaîne II pour la production intitulée « La distribution de l’eau à Oued M’zab » et celui de Radio Laghouat pour « El Goual ». Le Micro d’or du meilleur correspondant a primé Djamila Abou Chaneb, correspondante de la Chaîne I en Palestine. La soirée a été animée par les interludes mélomanes de l’instrumentiste de talent Mohamed Rouane, Djamel Allem Saïd Hilmi, sous les auspices de la MC (bonne maîtresse de cérémonie), Aalia Abdallah.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)