Algérie - Revue de Presse


R. Saâdane (ESS)



« Je crains les blessures... »  Que représente cette rencontre contre El Faïçali ?  Elle est importante dans la mesure où l?on doit défendre notre place de leader du groupe. Etant déjà qualifié, cela ne veut nullement dire que ce match, à grand enjeu pour nous aussi, se présente comme une simple formalité à accomplir. Qu?on le veuille ou non, cette dernière confrontation sera difficile.  Vous abordez cette étape avec de nombreux blessés, non ?  Effectivement, l?équipe n?est pas épargnée par la guigne des blessures qui nous handicapent en cette période cruciale de la saison. Ce n?est pas du tout évident de composer avec un tel paramètre qui vous prive de nombreux cadres, d?autant que le club ne possède pas de solutions de rechange. Ce n?est pas simple de remplacer des joueurs comme Bourahli, Touil, Keïta, Benchadi ou Hadj Aïssa qui font les frais d?un surmenage. J?espère qu?à l?issue, on n?enregistrera pas d?autres blessés car ça fait déjà beaucoup...  Comment voyez-vous l?issue de ce match ?  L?aspect tactique prédominera tout comme le volet psychologique. Le plus disposé tactiquement et psychologiquement aura, à mon avis, le dernier mot. L?engagement des deux formations, qui ne vont pas se faire des cadeaux, sera, j?en suis certain, au rendez-vous.  N?avez-vous pas des appréhensions particulières ?  En plus de la crainte des blessures, j?appréhende l?inefficacité de nos attaquants qui n?arrivent pas à trouver leurs marques. L?adversaire qui est drivé par un grand coach est aussi à prendre très au sérieux ...



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)